Mort subite de l'artiste Pierre-Alain Bertola

HOMMAGE Illustrateur, scénographe, bédéiste, Pierre-Alain Bertola est décédé hier à Nyon, le jour de ses 56 ans.

Pierre-Alain Bertola est décédé le jour de ses 56 ans.

Pierre-Alain Bertola est décédé le jour de ses 56 ans. Image: Janine Jousson - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est incroyable! J’étais avec lui hier. Nous discutions d’une exposition le concernant au château de Nyon pour 2013.» Pour Vincent Lieber, directeur du musée, Pierre-Alain Bertola reste encore vivant. «Nous nous sommes quittés plein de projets.» Quelques heures plus tard, le bédéiste, scénographe, architecte et affichiste vaudois était pourtant décédé. D’un coup.

Né le 17 août 1956 à Tannay, l’homme avait commencé par du sérieux. Du lourd. Du solide. Il avait suivi une formation d’architecte. Le débutant n’a certes jamais beaucoup construit, mais il a bâti (ou remodelé) pour de vrai quelques petites maisons, qu’il tentait de produire pour un coût raisonnable. De là, il a glissé vers la bande dessinée, produisant pour «cette magnifique maison qu’était naguère Futuropolis.»

Des lavis noirs un peu flous
Pierre-Alain a peu a peu découvert son style. La ligne, issue d’une pratique architecturale où tout se faisait encore à la main, a fait place à des lavis noirs un peu flous. Bertola ne cernait plus ses personnages. Il les évoquait. Ce style ne s’est pas limité aux albums. Du reste, comme l’expliquait l’intéressé, «il ne s’agit pas là de son médium de prédilection». Ce touche-à-tout a ainsi donné des dessins de presse. Des illustrations. Des affiches. Il est même arrivé au Vaudois de décorer des plaquettes de banques et d’entreprise, qui ne méritaient pas toutes un tel talent.

Pierre-Alain Bertola, les lecteurs de BD le connaissent surtout pour son dernier album, un coup de maître artistique et éditorial. Car le Vaudois a réussi, en 2009, la première adaptation en BD du fameux roman de Steinbeck, Des souris et des hommes (Ed. Delcourt). Il a dû convaincre Thomas Steinbeck, fils de l’écrivain, de lui céder les droits. Et il y est parvenu en lui montrant ses esquisses et en lui expliquant pourquoi ce roman, qu’il avait découvert à 15?ans, le fascinait tant. Dessiné au crayon fin avec de l’aquarelle grise et noire, le livre est une magnifique mise en scène de la célèbre histoire de George et Lenny. Qui doit beaucoup au talent de scénographe de Bertola. Car pour lui, la BD n’était pas son seul moyen d’expression, et pas le favori.

Un artiste complet
Des cases, il passe à l’illustration, comme celle du texte de Ramuz, Le gros poisson du lac (La joie de Lire, 1996). Il fournit aussi des dessins pour plusieurs journaux, dont La Tribune de Genève (1990-1992) et, depuis 1998, Le Temps. Il crée des scénographies pour le Musée d’ethnographie de Genève, celui de Léman, de la Croix-Rouge et le Musée national suisse. En 2009 est inauguré à Kerma au Soudan le Musée des pharaons noirs, dont il a signé la mise en place de l’exposition permanente qui met en lumière les formidables découvertes de la Mission archéologique suisse.

Ses talents s’expriment également à l’opéra: il réalise la scénographie du Voyage à Reims de Rossini et de La flûte enchantée de Mozart en 2005 et 2008 au théâtre Mariinsky de St-Petersbourg. Et des projets, il en avait encore plein la tête. (24 heures)

Créé: 17.08.2012, 17h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...