Passer au contenu principal

La Sarraz passe à la caisse pour sauver le château

Le Conseil a validé un crédit pour sauver les meubles. Mais la survie du site n’est pas assurée pour autant. Explications.

Le plan de sauvetage du château, intitulé «Renaissance», vise à dépoussiérer l’institution sarrazine.
Le plan de sauvetage du château, intitulé «Renaissance», vise à dépoussiérer l’institution sarrazine.
PHILIPPE MAEDER - A

L’enjeu était de taille, pour ne pas dire crucial. Jeudi soir, le Conseil de La Sarraz avait entre ses mains le sort du château, en proie à de lourds ennuis pécuniaires. Pour éviter la débâcle, la Municipalité sollicitait une enveloppe de 400 000 francs destinée à financer le plan de sauvetage du site, intitulé «Renaissance» et devisé à 2,5 millions de francs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.