Un détenu a tenté de s’évader de Curabilis

Fait diversL'homme s’est gravement blessé en sautant du mur de séparation entre les prisons genevoises de Curabilis et de Champ-Dollon.

Le site de Champ-Dollon, à gauche les pavillons du centre de Curabilis à vocation intercantonale.

Le site de Champ-Dollon, à gauche les pavillons du centre de Curabilis à vocation intercantonale. Image: DR/Google

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une tentative d’évasion spectaculaire a eu lieu lundi matin à Curabilis, selon nos sources. Un détenu a escaladé deux grillages et un mur, d’où il a sauté. Blessé, il a été conduit aux Hôpitaux universitaires de Genève.

Sous les yeux du personnel

A l’heure de la promenade habituelle, vers 9 h, un détenu a essayé de se faire la belle avec une détermination surprenante. Il s’est précipité sur un premier grillage qu’il a franchi, a grimpé un portail pour gagner un second grillage, avant d’atteindre un mur de 7 mètres surmonté de barbelés séparant Curabilis de l’établissement de détention de Champ-Dollon. Se faufilant entre les fils de fer coupants, il a sauté pour retomber sur le chemin de ronde de Curabilis et s’est gravement blessé au dos, selon nos informations.

Tout s’est déroulé sous les yeux d’autres prisonniers et du personnel présent lors de la promenade. L’alerte a immédiatement été donnée. La police et les secours se sont rendus en nombre jusqu’à Puplinge.

L’Office cantonal de la détention (OCD) confirme l’incident. «Lundi, peu avant 9 h, un détenu d’une unité de mesure de Curabilis a tenté de s’évader et s’est blessé. A aucun moment il n’est sorti de l’enceinte pénitentiaire», déclare Laurent Forestier, directeur de la communication.

«Le système sécuritaire existant a été efficace, puisque la tentative a avorté»

Des mesures d’amélioration du dispositif de sécurité sont-elles envisagées? «Le système sécuritaire existant a été efficace, puisque la tentative a avorté. Nous examinons néanmoins avec attention les faits pour voir s’il y a eu des failles dans la sécurité au plan organisationnel ou structurel. Si c’était le cas, des mesures seraient prises.»

C’est la première tentative d’évasion aussi avancée et spectaculaire survenue à Curabilis depuis l’ouverture il y a deux ans de ce centre de détention et de soins destiné aux prisonniers les plus dangereux des cantons latins.

Créé: 24.05.2016, 15h31

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...