Passer au contenu principal

FootballGladbach cartonne, l’Atlético patine

Les Allemands ont écrasé le Shakhtar Donetsk en Ligue des champions alors que les Espagnols ont peiné face au Lokomotiv Moscou.

Le Français Alassane Pléa a été l’homme du match mardi à Kiev, avec un triplé et une passe décisive lors de la victoire 6-0 de Mönchengladbach contre le Shakhtar Donetsk en Ligue des champions.

L’attaquant de 27 ans a ouvert le compteur de son équipe dès la 8e minute d’une reprise foudroyante du droit (1-0). Il a doublé sa mise d’un superbe tir en lucarne à la 26e minute (3-0), et l’a triplée à la 78e (6-0), bien servi dans le dos de la défense à la limite du hors-jeu par son compatriote Marcus Thuram, qui a énormément pesé sur la défense ukrainienne toute la soirée. Entretemps, Pléa avait servi Lars Stindl pour le 5e but (65e).

Le Borussia, avec Yann Sommer et Nico Elvedi (sorti à la 82e), qui avait mené 2-0 contre le Real Madrid la semaine dernière jusqu’à la 87e minute, avant d’encaisser deux buts dans les dernières minutes, se retrouve provisoirement seul en tête du groupe B avec 5 points, devant le Real Madrid (4 pts), qui a battu l’Inter 3-2 (2-1), mardi soir.

Drôle de soirée pour Herrera avec l’Atlético

Auteur d’une longue domination stérile, l’Atlético Madrid a été accroché (1-1) sur la pelouse du Lokomotiv Moscou, mardi, dans le groupe A.

Après un premier quart d’heure sans fulgurance, c’est par deux actions liées à Hector Herrera que le match a réellement démarré.

À la 18e minute, d’abord, le milieu mexicain a adressé un centre millimétré à José Maria Gimenez, qui n’a eu qu’à le détourner de la tête pour l’envoyer au fond des filets moscovites et ouvrir le score.

Puis le même Herrera a été sanctionné pour une main dans la surface madrilène, offrant au Lokomotiv un penalty qu’a facilement transformé Anton Miranchuk (25e) en prenant Jan Oblak à contre-pied.

Les Colchoneros ont alors fait le siège, pendant plus d’une heure, du but moscovite. Mais, que ce soit par Luis Suarez, Joao Felix ou Koke, ils ont buté soit sur le gardien international russe, Guilherme, soit sur les montants de sa cage.

Les hommes de Diego Simeone, qui ont très lourdement chuté à Munich lors de la première journée (4-0) puis ont eu du mal la semaine dernière à se défaire de Salzbourg (3-2) voient le Bayern prendre cinq points d’avance en tête du groupe après la victoire des Allemands 6-2 (2-1) à Salzbourg.