Passer au contenu principal

Complexe sportifGland investit pour s’éclater au teqball ou au pumptrack

L’Exécutif demande trois millions pour de nouvelles activités tendance, mais aussi pour améliorer les équipements existants.

Le futur circuit de pumptrack ressemblera à celui d’Oberried, où ont été organisés les championnats du monde en 2019. Ici, le français Eddy Clerté en action.
Le futur circuit de pumptrack ressemblera à celui d’Oberried, où ont été organisés les championnats du monde en 2019. Ici, le français Eddy Clerté en action.
KEYSTONE

Souvent traitée de ville-dortoir, Gland montre au contraire son dynamisme en proposant de nombreuses activités à ses habitants. Le complexe sportif d’En Bord, initialement destiné au football et au tennis, s’est peu à peu équipé de nouvelles installations: piste vita, terrains de beach-volley et de pétanque, stand de tir et skatepark. Aujourd’hui, la Municipalité veut satisfaire le plus grand nombre en investissant une somme rondelette dans de nouveaux équipements pour des sports à la mode, et dans l’extension des installations déjà en place.

Le teqball, c’est du foot tennis autour d’une table de ping-pong incurvée. Cette invention hongroise connaît déjà un grand succès.
Le teqball, c’est du foot tennis autour d’une table de ping-pong incurvée. Cette invention hongroise connaît déjà un grand succès.
Anadolu Agency via AFP

Les disciplines les plus tendance? Le padel tennis, mélange de tennis et de squash, se joue sur un court plus petit, entouré de murs et de grillage. Gland prévoit de construire deux terrains couverts d’une toile. Coût: 380’000 francs. Le pumptrack est un circuit qui enchaîne ondulations et virages relevés. Il est accessible à vélo, en trottinette, en roller et en skateboard. Coût: 212’000 francs. Le street workout, à mi-chemin entre gymnastique et musculation, se pratique sur une installation en plein air. Coût: 86’000 francs. Le teqball, c’est du foot tennis, mais sur une table arquée. Coût de la table: 13’000 francs.

Au padel tennis, on peut faire rebondir la balle contre une paroi, comme au squash. Ce sport est très populaire en Espagne. Ici, la joueuse de niveau mondial Maria Pilar Alayeto.
Au padel tennis, on peut faire rebondir la balle contre une paroi, comme au squash. Ce sport est très populaire en Espagne. Ici, la joueuse de niveau mondial Maria Pilar Alayeto.
KEYSTONE

Encore inexistante à Gland et dans la région, une piste de cyclo-cross sera balisée sur une longueur d’environ 800 mètres, avec des virages en dévers, des parties planes et des obstacles. Le parcours sera éclairé par des lampes LED. Coût: 36’000 francs. Suite au sondage réalisé auprès de la population, il ressort que des tables de ping-pong seraient très appréciées. Trois tables seront installées dans différents lieux du centre sportif. Coût: 32’000 francs.

Très sollicité par les jeunes, le skatepark sera grandi par la création d’une aire de «flat» d’une longueur de 25 mètres, et par la mise en place de nouveaux modules. Une zone de détente avec du mobilier urbain, une fontaine et un barbecue est aussi prévue dans ce secteur. Coût: 180’000 francs. L’actuel terrain de beach-volley, vieillot, sera entièrement rénové. Deux nouveaux terrains seront aménagés et éclairés, permettant d’organiser des tournois. Coût: 300’000 francs.

Le plus gros montant demandé dans le cadre du préavis qui sera déposé jeudi au Conseil communal concerne l’agrandissement du stand de tir. Pour sa ciblerie, le stand lui-même (à mettre aux normes), et la construction d’une nouvelle buvette, qui sera également mise à la disposition de la population, l’investissement est évalué à 785’000 francs. Dans le budget global de 3 millions sont aussi compris 400’000 francs pour les lumières du complexe sportif et 190’000 francs pour l’aménagement d’un terrain pour l’entraînement des gardiens. Si le crédit est accepté par l’organe délibérant, les travaux pourraient commencer en juillet 2021. Ils dureront de douze à dix-huit mois.

1 commentaire
    Verdeterre

    Et l’essentiel une plage 🏖 aux oubliettes 😕