Passer au contenu principal

Nouvelles aides CovidGuy Parmelin est accusé de passivité

Les entreprises au bord du gouffre devraient recevoir de l’aide, mais pas avant 2021. Chahuté par le parlement, le ministre vaudois défend son action.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin se désinfecte les mains, lors de la session spéciale du Conseil national, jeudi 29 octobre 2020, à Berne.
Le conseiller fédéral Guy Parmelin se désinfecte les mains, lors de la session spéciale du Conseil national, jeudi 29 octobre 2020, à Berne.
Photo: KEYSTONE/Alessandro della Valle

Personne ne sera laissé sur le bord du chemin. Face à la deuxième vague de coronavirus et à l’annonce de nouvelles restrictions, cette promesse printanière du Conseil fédéral tient-elle toujours? La question s’est invitée au Conseil national jeudi, en marge du débat sur la prise en charge des loyers commerciaux. La Chambre du peuple a appuyé de justesse – 91 voix contre 89 et 4 abstentions – la mise en œuvre d’une solution fédérale pour les 64000 locataires d’une surface commerciale qui n’ont toujours pas trouvé d’entente avec leur bailleur pour la période du semi-confinement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.