Passer au contenu principal

Gestion de la pandémie en SuisseGuy Parmelin tempère les espoirs liés aux ouvertures rapides

Au regard de la situation épidémiologique à l’étranger et dans notre pays, la Confédération envisage de retarder l’ouverture des restaurants et la tenue de plus grands événements.

Le président de la Confédération Guy Parmelin (archives).
Le président de la Confédération Guy Parmelin (archives).
KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE

Le président de la Confédération Guy Parmelin tempère les espoirs de nouvelles ouvertures rapides. La situation épidémiologique à l’étranger et en Suisse réduit la marge de manœuvre, avertit-il dans une interview à la «SonntagsZeitung».

Le Conseil fédéral a fait un pas en allégeant les rencontres privées. Mais la Suisse doit encore attendre pour ouvrir les restaurants et permettre la tenue de plus grands événements, précise Guy Parmelin, qui dit comprendre l’impatience et le mécontentement de la population.

Il est conscient que le gouvernement ne peut donner que peu de perspectives, parce que le virus domine la situation. Le président de la Confédération espère que la population reste calme et patiente. Il s’inquiète d’un climat qui se durcit et qui devient plus intolérant et condamne vivement les confrontations à l’image de celles de Saint-Gall.

Rester discipliné

Guy Parmelin appelle à rester discipliné: «Nous devons encore une fois faire un effort. Mais nous pouvons avoir confiance que la situation va se stabiliser avec les progrès de la vaccination et qu’une certaine normalité reviendra en été.»

Guy Parmelin trouve intéressante l’idée de permettre aux personnes testées avec un résultat négatif de participer à de plus grands événements. Le Conseil fédéral devrait examiner la question en vue d’un prochain allègement.

Coopération industrielle

Par ailleurs, le chef de l’Économie plaide en faveur d’une collaboration plus étroite en Europe. Il en a discuté avec ses homologues français Bruno Le Maire et allemand Peter Altmaier.

La Suisse pourrait par exemple aider à mettre en place une industrie dédiée au développement et à la production de vaccins. Le pays présente un bon profil pour y jouer un rôle clé. L’Europe a besoin de marchés ouverts et de coordination.

ATS

215 commentaires
    Chaplin

    Bientôt il y aura 2 camps, en fait il y a Deux camps et celui qui est pour la reprise d’une activité normale gagne chaque heure, chaque jour, du terrain irrésistiblement.

    St Gall, Sion ne sont que les feux de départs, avec le beau temps les gens qui veulent se retrouver et reprendre une vie sociale normale prendront le terrain des parcs et des soirées privées. la police n’a pas assez d’effectif pour tout surveiller.

    Y aura bien sûr des dénonciations mais bon on a quand même l’habitude dans ce pays depuis avant cet événement, rien de nouveau à l’Ouest...

    Quand à la presse elle est au pouvoir en place ce que la prostituée est au proxénète et ça aussi un jour les lecteurs s’en souviendront.

    .