30'000 Suisses touchés par le scandale Facebook

Scandale Cambridge AnalyticaLe scandale autour de la diffusion de données des utilisateurs de Facebook s'amplifie. Il touche aussi désormais la Suisse.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le scandale autour de la diffusion de données personnelles d'utilisateurs de Facebook a pris une nouvelle ampleur mercredi. Le réseau social a en effet estimé à quelque 87 millions, contre 50 évoqués jusqu'ici, le nombre de membres dont les données personnelles ont pu être récupérées à leur insu par Cambridge Analytica (CA). La majeure partie des personnes lésées se trouve aux USA, mais la Suisse est aussi touchée, explique le Blick jeudi.

Selon le journal, 29'186 personnes au maximum se sont fait voler leurs données en Suisse, a confirmé un porte-parole de Facebook. Et d'expliquer ce qui a pu se passer: les victimes suisses avaient des amis Facebook qui avaient installé l'application «This is your Digital Life». Les opérateurs de l'appli ont ensuite vendu leurs données ainsi que celles de leurs amis à Cambridge Analytica.

Six Suisses seulement

Ce qui est incroyable, estime le Blick, c'est que seuls six Suisses ont installé l'application mise en cause. Mais près de 30'000 personnes ont été touchées parce que leurs amis Facebook l'avaient sans doute eux téléchargée à l'étranger.

Mercredi, le groupe a affirmé avoir pris conscience de sa responsabilité dans ce scandale et agir pour protéger ses usagers de toute exploitation malveillante de leurs données ainsi que contre toute opération de propagande ou de désinformation politique. Il a détaillé ses mesures destinées à rendre plus clairs et transparents les paramètres de confidentialité et expliqué ce qu'il comptait faire pour limiter la diffusion de données personnelles vers des tiers.

Le scandale Cambridge Analytica a déjà couté cher à Facebook, qui a vu s'envoler plus de 80 milliards de dollars de valorisation boursière depuis la mi-mars.

(nxp)

Créé: 05.04.2018, 10h31

Articles en relation

«Cambridge Analytica n'est que la pointe de l'iceberg»

Réseaux sociaux Le spécialiste des questions numériques Stéphane Koch explique comment mieux gérer ses données. Plus...

Le scandale s'amplife, Zuckerberg se justifie

Scandale Facebook Le PDG de Facebook, qui sera auditionné le 11 avril en lien avec le scandale Cambridge Analytica, assure être à sa place à la tête de Facebook. Plus...

Facebook prêt à croître aux dépens des usagers

Réseaux sociaux Le mémo interne d'un cadre du réseau social, vieux d'il y a deux ans, a fuité jeudi. La fin justifie-t-elle les moyens pour Facebook? Plus...

Facebook a transmis des documents à la justice

Etats-Unis Face au scandale Cambridge Analytica, le réseau social a fourni des informations à la justice de l'Etat de New York. Plus...

Facebook a échappé à son créateur

Affaire des données Alors que le réseau social pèse 50 milliards de moins en Bourse, Mark Zuckerberg est sous le feu des critiques. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Macron et la France bloquée. Paru le 21 avril 2018.
(Image: Valott) Plus...