Apple plombé fin 2018 par l'iPhone et la Chine

RésultatsLes ventes d'Apple ont été décevantes en fin d'année avec un chiffre d'affaires en repli et un bénéfice net à la peine.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Apple a confirmé mardi que ses ventes de fin d'année avaient été décevantes avec un chiffre d'affaires en repli et un bénéfice net à la peine, plombés par l'iPhone et la Chine, mais les investisseurs se sont montrés rassurés.

Le chiffre d'affaires des trois derniers mois de 2018, le premier trimestre de son exercice décalé, est ressorti en repli de 5% à 84,3 milliards de dollars, un peu au-dessus toutefois de ce qu'il avait prévu au début du mois. Ce qui permettait au titre d'avancer de presque 4% en Bourse dans les échanges électroniques.

Ce chiffre a été plombé par un repli de 15%, à 52 milliards de dollars, du chiffre d'affaires tiré des iPhone, une baisse imputable notamment à la baisse du marché chinois. Sur cet énorme marché, le groupe a vu son chiffre d'affaires total dégringoler de 27% à 13%, 16 milliards de dollars.

Bénéfice net quasiment stable

A presque 20 milliards de dollars, le bénéfice net est quasiment stable, en très léger repli de -0,5%. Là encore, c'est une rareté, Apple ayant l'habitude de faire croître régulièrement son bénéfice net ces dernières années. Ajusté, il ressort à 4,18 dollars par action, 1 cent au-dessus des attentes des analystes.

Et alors qu'Apple tient à montrer qu'il se diversifie pour être moins dépendant de son smartphone vedette, les services (streaming, cloud, paiement électroniques, applications....) ont rapporté 10,9 milliards de dollars ( 19 %), au-dessus des prévisions des analystes qui tablaient sur 10,8 milliards.

Avec les appareils hors iPhone (iPad, Macs, Apple Watch...), les services permettent à Apple de quasiment maintenir son bénéfice net d'une année sur l'autre. Apple avait déjà prévenu que ses ventes de fin d'année seraient décevantes par rapport à ce qu'il espérait à l'automne, en raison du ralentissement économique en Chine et des tensions commerciales entre Pékin et Washington.

Les analystes soulignent aussi la saturation du marché du smartphone et la cherté des appareils d'Apple, qui fait face dans ce pays à de sérieux concurrents locaux, comme Huawei et Xiaomi. Coté prévisions pour le trimestre en cours, elles sont en-dessous de ce que pensaient les analystes. (afp/nxp)

Créé: 29.01.2019, 23h35

Articles en relation

Apple désactive la fonction de groupe sur FaceTime

Informatique Le groupe de Cupertino est sous pression après que des utilisateurs ont découvert une faille dans la fonction de groupe sur FaceTime, son application d'appels vidéo. Plus...

Apple: forte augmentation pour Tim Cook

Etats-Unis Une semaine après une baisse des perspectives de vente, Apple a augmenté son patron Tim Cook de 22%. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.