Facebook: des millions de données volées

TechnologieLes informations de 29 millions de comptes ont été compromises lors du dernier piratage du réseau social.

Image: Archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une faille de sécurité découverte en septembre dans le premier réseau social du monde a permis à des pirates informatiques de compromettre des données personnelles de quelque 29 millions d'usagers, a indiqué Facebook vendredi dans un communiqué, bien moins qu'il ne le craignait initialement.

Facebook a précisé que 15 millions de personnes avaient vu leur nom et leurs contacts personnels compromis et que des détails supplémentaires l'avaient aussi été pour 14 millions d'autres usagers. Facebook avait parlé de 50 millions de comptes compromis en révélant l'affaire le 28 septembre. (afp/nxp)

Créé: 12.10.2018, 19h05

Articles en relation

Facebook supprime près de 600 pages

High-Tech Pour lutter contre la désinformation à l'approche des élections américaines, Facebook a supprimé près de 600 pages. Plus...

Facebook lance «Portal», son écran intelligent

Technologie La course aux innovations des réseaux sociaux se poursuit. Facebook se dote cette fois-ci d'intelligence artificielle pour passer des appels vidéos. Plus...

Les données de 5 millions d'Européens piratées

Faille de Facebook Des pirates ont profité d'une faille du réseau social pour accéder aux informations sur les profils de 50 millions de comptes dans le monde. Plus...

50 millions de comptes Facebook compromis

Piratage Le réseau social a révélé vendredi une importante faille de sécurité affectant «presque 50 millions de comptes». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.