Nintendo lève réellement le voile sur la Switch

ConsolesLa Nintendo Switch sera commercialisée le 3 mars au Japon et dans plusieurs autres pays, pour un prix de 299,99 dollars.

Présentation de la nouvelle console Switch de Nintendo. (Vendredi 13 janvier 2017)

Présentation de la nouvelle console Switch de Nintendo. (Vendredi 13 janvier 2017) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nintendo a annoncé vendredi à Tokyo le lancement international de sa nouvelle console Switch le 3 mars, un pari pour le pionnier japonais des jeux vidéo qui apparaît à la peine face à son grand rival Sony.

Lors d'une conférence de presse à grand spectacle, la firme de Kyoto a pour la première fois montré et donné les détails de cette machine qu'il avait présentée en vidéo au mois d'octobre.

La console de salon Switch tire son nom de sa faculté transformiste: elle peut être emportée à l'extérieur une fois sortie de son socle. La partie écran amovible comporte sur les deux côtés des manettes détachables, une pour chaque main, ou une pour chacun des joueurs si on est deux. Elles permettent différents modes de jeu exploitant, outre l'appui sur des touches, la reconnaissance de mouvements par accéléromètre ou par caméra.

Concept hybride

Avec un concept «hybride» de cette nature, Nintendo ne concurrence pas directement Sony avec sa PlayStation 4, une machine fixe très puissante et offrant de multiples fonctions multimédias, mais s'installe entre ladite PS4 et le jeu sur smartphone.

«La Switch permettra des jeux auxquels il était impossible de jouer jusqu'à présent», a expliqué sur scène un responsable du développement de Nintendo. «C'est une console de jeu qui permet de s'amuser avec une autre personne, plutôt qu'avec une machine», grâce à ces deux manettes qui interagissent dans l'environnement réel, a-t-il ajouté.

La nouvelle logithèque va s'appuyer sur ces fonctionnalités en partie inédites, dans la lignée des Wii et Wii U.

«Dès à présent, 50 studios de développement sont impliqués dans la création de 80 jeux», a annoncé Yoshiaki Koizumi, un dirigeant de Nintendo qui est aussi le producteur d'un nouveau Super Mario Odyssey, mettant en scène le célèbre plombier moustachu de Nintendo.

Nouvel univers de jeux

Figurent également au catalogue à venir au fil des mois Splatoon 2 (suite d'un jeu à grand succès sur Wii U), Xenoblade 2, Dragon Quest Heroes 1 et 2, ainsi que divers divertissements de sports et action notamment.

«Nous continuons à préparer le lancement de nombreux titres avec nos partenaires pour offrir un nouvel univers de jeux», a promis le patron de Nintendo, Tatsumi Kimishima.

La Switch sera disponible début mars au Japon et dans plusieurs autres pays, dont les Etats-Unis, au prix de 299,99 dollars. Le tarif pour l'Europe sera précisé ultérieurement, directement dans les pays concernés. Ce prix apparaît un peu au-delà de la barre de 250 dollars que les analystes estimaient être un seuil psychologique susceptible, s'il était dépassé, de freiner les ventes.

Action en baisse

A la Bourse de Tokyo, l'action chutait de plus de 6% dans la foulée de la conférence de presse. Cette console se doit en tout cas d'être un succès pour Nintendo, qui souffre depuis des années de la concurrence des smartphones et dont le chiffre d'affaires a été divisé par quatre depuis les plus beaux millésimes de la firme centenaire de Kyoto, en 2008/2009.

Nintendo est aussi acculé à accélérer parallèlement sa stratégie d'offre de jeux sur smartphones, ce qu'il a commencé à faire après avoir été réticent à franchir le pas pendant des années.

Avec deux titres conçus par lui-même, Miitomo (réseau social ludique) et Super Mario Run, il a fait une entrée plutôt remarquée dans ce domaine l'an dernier, et amplifiée par le succès de Pokemon Go. Ce jeu de réalité virtuelle a certes été conçu par un autre studio, Niantic, mais puisqu'il s'appuie sur la saga des monstres de poche de Nintendo, son retentissement mondial a rejailli positivement sur la marque.

Après Tokyo, des événements pour découvrir la Switch sont prévus à Francfort, Paris et Londres, a annoncé le patron de Nintendo Europe, Satoru Shibata, dans un message vidéo. (afp/nxp)

Créé: 13.01.2017, 03h21

Articles en relation

La console Nintendo Switch mal accueillie au Japon

Jeux vidéo Les investisseurs et analystes au Japon ont critiqué ce nouveau modèle qui déçoit leurs attentes. Plus...

La nouvelle console, la Switch, déçoit

Nintendo Le géant japonais a révélé son nouveau produit, jeudi. Les investisseurs ne semblent pas convaincus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Laeticia et l'héritage de Johnny
(Image: Valott) Plus...