Apple condamnée à payer jusqu'à un demi-milliard

High-TechAccusée de ralentir certains modèles d'iPhone, la firme à la pomme a accepté de dédommager les plaignants et leurs avocats.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Apple a accepté de payer jusqu'à 500 millions de dollars (480 millions de francs) aux détenteurs d'anciens modèles de l'iPhone, qui accusent le géant technologique d'avoir orchestré des baisses de performance pour inciter les utilisateurs à acheter des modèles plus récents.

«Après deux années de contentieux et de lutte acharnée, les parties sont parvenues à un accord», a indiqué vendredi une cour de San José, en Californie. En décembre 2017, Apple avait présenté des excuses pour avoir délibérément ralenti certains de ses iPhones pour compenser le vieillissement de leur batterie et éviter qu'ils ne s'éteignent de façon intempestive.

Le groupe avait néanmoins nié toute tentative d'obsolescence programmée. «Nous n'avons jamais fait, et jamais ne ferons quelque chose pour raccourcir intentionnellement la durée d'existence d'un produit Apple ou encore réduire la qualité de nos produits pour amener à en changer», avait alors affirmé la marque à la pomme.

Accord provisoire

Selon l'accord provisoire conclu vendredi, Apple paiera au moins 310 millions de dollars (297,5 millions de francs), et jusqu'à 500 millions, pour payer les avocats des plaignants et compenser les propriétaires américains d'iPhone (gammes iPhone 6, 7 et SE).

Ceux-ci recevront environ 25 dollars (23 francs) par smartphone acheté, en fonction du nombre de personnes qui feront les démarches pour obtenir ce dédommagement. Les avocats devraient récupérer plus de 90 millions (86 millions de francs). Apple n'a pas répondu dans l'immédiat à une requête de l'AFP.

En France également

En France, la firme américaine a été sanctionnée le mois dernier pour n'avoir pas prévenu que des mises à jour pouvaient ralentir les vieux iPhones. Elle a écopé d'une amende de 25 millions d'euros (26,7 millions de francs) au terme d'une enquête qui révèle des «pratiques commerciales trompeuses par omission» mais ne retient pas l'accusation d'obsolescence programmée.

Apple doit également faire amende honorable en publiant pendant un mois un communiqué sur son site. «Nous sommes heureux de cette issue», a réagi le groupe qui évite ainsi un procès. Dans l'affaire américaine, l'accord doit être approuvé lors d'une audience début avril. (afp/nxp)

Créé: 02.03.2020, 22h34

Articles en relation

L'obsolescence des iPhone ne sera pas jugée

Tribunal fédéral Une organisation a été déboutée par le Tribunal fédéral pour son absence de statut d'organisation régionale ou nationale lui conférant la qualité pour recourir. Plus...

La Suisse reste le pays de l'iPhone

Téléphonie Alors que le monde préfère les smartphones Samsung, l'iPhone d'Apple est le téléphone le plus utilisé en Suisse, révèle lundi un sondage de moneyland.ch. Plus...

Certains iPhone bientôt interdits à la vente?

Allemagne Un tribunal a ouvert jeudi la voie à une interdiction de vente de smartphones de la marque à la pomme dans le pays de Goethe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.