Apple gagne contre le Chinois Xiaomi

Justice européenneLa justice européenne a tranché. Le groupe chinois, basé à Pékin, ne pourra pas appeler sa tablette «Mi Pad» en Europe.

Trop proche de l'«Ipad», la tablette chinoise ne pourra pas s'appeler «Mi Pad» en Europe.

Trop proche de l'«Ipad», la tablette chinoise ne pourra pas s'appeler «Mi Pad» en Europe. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Tribunal de l'Union européenne (UE) a débouté mardi le premier fabricant chinois de smartphones Xiaomi, qui souhaitait faire enregistrer sa marque de tablettes «Mi Pad» dans l'Union. Il a estimé qu'il cherchait à profiter ainsi de la notoriété de l'iPad de l'américain Apple.

Alors que le fabricant chinois envisagerait une introduction en Bourse en 2018 à Hong Kong, cet arrêt de la justice européenne l'expose à des poursuites d'Apple devant les juridictions nationales s'il continue de commercialiser ses produits «Mi Pad» dans les 28 pays de l'UE.

Xiaomi peut intenter un recours devant la Cour de justice de l'UE, également basée à Luxembourg. Mais l'arrêt du tribunal, qui empêche sa marque - proche visuellement et phonétiquement de celle d'Apple - d'être protégée dans l'UE, n'est pas suspensif, a précisé à l'AFP une source au tribunal.

Le fabricant chinois échoue dans la deuxième manche de cette bataille judiciaire. En 2016, est-il souligné dans un communiqué, l'Office de l'Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) avait déjà fait droit à l'opposition d'Apple, eu égard au «degré de similitude important entre les signes en conflit». Xiaomi avait alors saisi le Tribunal de l'UE, qui a refusé mardi d'annuler la décision de l'EUIPO.

Succès surtout en Chine

«Le Tribunal confirme que, sur la base de la comparaison effectuée et compte tenu de l'identité ou de la similitude des produits et services couverts par les deux signes, l'EUIPO a correctement conclu à l'existence d'un risque de confusion dans l'esprit du public», selon le communiqué. La marque iPad d'Apple est enregistrée dans l'UE depuis 2013.

Xiaomi, fondé en 2010 et dont le nom signifie «millet», est passé en quelques années du statut de start-up à celui de géant industriel, en s'imposant au premier rang des ventes chinoises de smartphones, loin devant l'américain Apple et le sud-coréen Samsung.

Mais son succès reste largement limité à la Chine, où il réalise 90% de ses ventes. C'est en 2014 qu'il a entrepris les démarches pour faire enregistrer «Mi Pad» comme marque de l'UE.

Basé à Pékin, classé cinquième fabricant mondial de smartphones, il envisagerait une introduction en Bourse en 2018, a rapporté mardi Bloomberg News, précisant que Xiaomi vise une valorisation d'au moins 50 milliards de dollars (48,8 milliards de francs). (ats/nxp)

Créé: 05.12.2017, 12h54

Articles en relation

Deux fabricants chinois détrônent Apple en Chine

Smartphones Le géant américain, qui dominait les ventes de smartphones au premier trimestre en Chine, est désormais troisième derrière les fabricants Xiaomi et Huawei. Plus...

Le géant chinois Xiaomi fait ses premiers pas en Europe

Smartphones Xiaomi, qui ne distribuait ses produits directement qu'en Asie, a lancé officiellement son magasin en ligne Xi.com aux Etats-Unis et en Europe. Plus...

Un cerveau de Google part chez les Chinois

Embrouille Hugo Barra, l’un des dirigeants de la branche Android de Google, va travailler chez le fabricant de smartphones Xiaomi. Une histoire amoureuse pourrait être à l'origine de cette rupture. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.