Passer au contenu principal

Reproduction«Ces apps ajoutent une pression sur le couple»

Que pensent les professionnels des «femtechs», ces outils technologiques qui surveillent le corps des femmes et notamment leur ovulation? Rencontre avec le docteur Pierre-Antoine Pradervand, chef de clinique au CHUV en médecine de la fertilité.

L'industrie des «femtechs», ces apps ou objets connectés qui aident les femmes à mieux comprendre leur corps, est un marché en pleine croissance qui pourrait peser 50 milliards de dollars d'ici 2025 selon les projections. Mais que pensent les professionnels de ces outils technologiques? Rencontre avec le docteur Pierre-Antoine Pradervand, chef de clinique au CHUV en médecine de la fertilité.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.