Bientôt des pubs dans Facebook Messenger

InternetAprès des tests «prometteurs» en Australie et en Thaïlande, «les pubs dans Messenger sont généralisées», a annoncé mardi le groupe Facebook.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Facebook va permettre l'insertion de publicités sur la page d'accueil de son service de messagerie instantanée Messenger, a annoncé le groupe mardi, nouveau moyen pour le géant du net d'accroître encore ses recettes publicitaires.

Après des tests «prometteurs» en Australie et en Thaïlande, «les pubs dans Messenger sont généralisées», écrit le groupe dans un communiqué, soulignant que 1,2 milliard de personnes utilisent Messenger régulièrement.

Concrètement, Facebook invite les annonceurs à créer des publicités pour la page d'accueil de l'application mobile Messenger, qui leur permettront d'atteindre plus largement les utilisateurs. Actuellement, les annonceurs ne peuvent atteindre que les utilisateurs de Messenger qui sont déjà en conversation avec eux.

Facebook à saturation

Facebook ne précise pas quand le grand public commencera à voir ces publicités dans le menu d'accueil.

Cette annonce intervient alors que Facebook cherche de nouveaux moyens d'accroître encore sa part de marché de la publicité numérique, qui constitue l'essentiel de son chiffre d'affaires.

Le réseau social, qui revendique depuis peu 2 milliards d'utilisateurs mensuels, est arrivé à saturation: il n'y a plus de place pour y placer davantage de publicités, d'où le choix d'ouvrir Messenger beaucoup plus largement aux annonceurs. (afp/nxp)

Créé: 12.07.2017, 00h56

Articles en relation

Facebook veut faire de son siège un «village»

Californie Avec son «campus de Willow», Facebook souhaite construire un «village» avec des logements abordables et des commerces pour ses employés. Plus...

Des assistants se seraient moqués d’étudiants sur Facebook

Université de Lausanne Une assistante de la faculté de sciences politiques de Lausanne a publié des extraits de travaux d’étudiants. Le décanat est en train d’enquêter. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Soumise au vote populaire le 4 mars prochain, l'initiative «No Billag» vise à supprimer la redevance radio et télévision. Si tel devait être le cas, la RTS fermerait boutique, selon son directeur, publié le 22 novembre 2017
Plus...