Les constructeurs parient sur la voiture électrique

CES Las VegasGrands et moins grands noms de l'industrie automobile ont dévoilé au salon de l'électronique leurs derniers-nés électriques.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

De Ford et General Motors à Volkswagen, en passant par le nouveau venu Faraday Future, les groupes automobiles misent de plus en plus sur des voitures électriques, avec l'espoir d'en faire davantage qu'un marché de niche.

Les constructeurs ont apporté cette année plusieurs modèles électriques au salon d'électronique grand public CES de Las Vegas, allant du très réaliste véhicule prêt à entrer en production aux prototypes futuristes les plus fous.

FFZERO1, très hypothétique

Le plus extrême est probablement le monoplace aux allures de batmobile de Faraday Future, un tout nouveau fabricant de voitures électriques basé en Californie et financé par des Chinois.

Ce véhicule baptisé FFZERO1, premier concept présenté par l'entreprise, ne verra probablement jamais le jour, mais il a été conçu sur la plateforme que Faraday dit vouloir utiliser pour fabriquer ses premières voitures d'ici deux ans.

Monospace hyper-connecté... dans 10 ans

L'Allemand Volkswagen présente également deux prototypes électriques au salon, dont le BUDD-e, un monospace «social» et hyper-connecté censé préfigurer les transports de demain, et inspiré du mythique minibus Combi, utilitaire fétiche des hippies. D'après Herbert Diess, responsable depuis quelques mois de la marque VW, ce prototype pourrait devenir «une réalité d'ici la fin de la décennie».

«Son intérieur n'est peut-être pas crédible, mais quand on regarde l'extérieur, on peut l'imaginer comme véhicule de production», indique à l'AFP Ron Montoya, un analyste du cabinet Edmunds.com, spécialisé dans le secteur automobile. «Ce serait non seulement un véhicule très stylé, avec lequel beaucoup de gens auraient une connexion émotionnelle, mais aussi potentiellement l'un des premiers minivans électriques», à un prix probablement abordable vu la philosophie de la marque VW.

Une chevrolet électrique

Rendre le véhicule électrique plus accessible afin d'en faire un vrai marché de masse, c'est aussi l'objectif de la Chevrolet Bolt EV, qui entre en production cette année et dont GM a dévoilé la version définitive au CES.

Avec une autonomie de 320 kilomètres par charge de batterie, et un coût annoncé d'environ 30'000 dollars une fois déduites les aides gouvernementales, «la Bolt EV est vraiment le premier véhicule électrique qui déchiffre le code pour avoir la longue distance et un prix abordable», et elle s'adresse à «n'importe qui voulant épargner du temps, de l'argent et l'environnement», a affirmé la PDG de GM, Mary Barra.

L'autre grand constructeur américain Ford a pour sa part réitéré au CES son intention d'investir 4,5 milliards de dollars sur cinq ans dans le développement des véhicules électriques, avec l'objectif d'avoir 13 nouveaux modèles tout électriques ou hybrides d'ici 2020.

Porsche dans la course

De manière générale, la plupart des grands de l'automobile s'y mettent. Même le constructeur de voitures de sport Porsche, qui a annoncé en fin d'année dernière vouloir commercialiser d'ici «la fin de la décennie» un bolide 100% électrique, le Mission E.

Si l'offre est en hausse, encore faut-il que les acheteurs soient au rendez-vous. Un pays comme la Norvège fait figure de précurseur (une voiture sur cinq immatriculée dans ce pays l'an dernier était électrique), mais la demande à l'échelle mondiale reste timide: selon le dernier bilan de l'Agence internationale de l'énergie, seulement 0,08% du parc de voitures utilisées sur la planète fin 2014 était électrique.

«Les véhicules électriques joueront un grand rôle dans l'avenir de l'automobile. Ca ne fait aucun doute», assure pourtant Akshay Anand, un analyste de la société spécialiste du secteur Kelley Blue Book.

Consommateur à convaincre

«La Bolt est un grand pas en avant, simplement à cause de son prix et de son autonomie», estime-t-il. «Les consommateurs qui veulent des véhicules électriques ont des inquiétudes sur le rayon d'action», surtout s'ils ont l'intention d'en faire leur véhicule principal.

«Peut-être que ça va encourager des gens à tenter leur chance, et peut-être qu'on n'aura pas besoin de recharger (la voiture) toutes les nuits si on fait des courts trajets», renchérit Ron Montoya, analyste d'un autre cabinet spécialisé, Edmunds.com.

Il reconnaît toutefois qu'un des problèmes qui freinent la voiture électrique est bien justement qu'elle n'est pas adaptée aux grands trajets, et «reste une voiture pour la ville». Là où la formule sera la mieux adaptée, c'est le jour où les voitures seront sans chauffeur et pourront aller se recharger toutes seules.

En attendant, un spécialiste des voitures électriques de luxe comme Tesla a-t-il du souci à se faire face à l'intensification de la concurrence? Pas forcément, juge Ron Montoya: «Ils veulent que davantage de monde investisse dans les véhicules électriques. Ils ont une usine de batteries» et auront ainsi des débouchés, et une fois que plus de gens auront acheté des modèles moins chers, «ils pourraient considérer Tesla comme un moyen de monter en gamme», avance-t-il. (afp/nxp)

Créé: 08.01.2016, 07h08

Articles en relation

Premier drone avec passager présenté à Las Vegas

Sensation L'entreprise chinoise Ehang a fait sensation à Las Vegas en lançant un appareil pouvant transporter une personne jusqu'à 100 km/h. Plus...

Les gadgets voués à la santé sont en plein boom

Electronique Les objets analysant notre état physique ont débarqué en force au Consumer Electronics Show 2016 de Las Vegas. Plus...

Les gadgets voués à la santé sont en plein boom

Electronique Les objets analysant notre état physique ont débarqué en force au Consumer Electronics Show 2016 de Las Vegas. Plus...

Des objets du quotidien, mais plus intelligents

CES de Las Vegas De la maison à la voiture en passant par les accessoires vestimentaires, ils tiennent la vedette au salon d'électronique américain. Plus...

Volkswagen réinvente son mythique minibus

Voitures Le constructeur automobile allemand a dévoilé mardi son utilitaire fétiche des hippies, pour en faire un prototype électrique et connecté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Woody Allen dans la tourmente de l'affaire Weinstein, paru le 20 janvier 2018.
(Image: Vallott) Plus...