Enfants surexposés, parents obsédés

«Sharenting»Les enfants et adolescents n'en peuvent plus de devoir subir sur les réseaux sociaux les publications honteuses de leurs parents à leur sujet.

Vidéo: Catherine Cochard / Yann Bernard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le terme «sharenting», contraction des termes anglais «partager» (to share) et «élever un enfant» (parenting), qualifie sur les raisons la tendance des parents à trop poster des photos de leur progéniture et à leur mettre ainsi la honte. Selon une étude récente menée en Angleterre, 70% des enfants interrogés ont l'impression que leurs parents ne respectent pas leur intimité. (nxp)

Créé: 22.10.2018, 16h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...