Des Etats US lancent une enquête contre Facebook

États-UnisPlusieurs Etats américains cherchent à savoir si le réseau social a étouffé ses concurrents et s'il a fait courir un risque à ses utilisateurs.

L'enquête ouverte se concentre sur la domination de Facebook dans l'industrie.

L'enquête ouverte se concentre sur la domination de Facebook dans l'industrie. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une coalition d'Etats américains, dont New York, lance une enquête antitrust contre Facebook pour déterminer si le réseau social «a étouffé la concurrence et fait courir un risque à ses utilisateurs», a annoncé vendredi la procureure générale de l'Etat de New York.

«Cette enquête se concentre sur la domination de Facebook dans l'industrie (réseaux sociaux) et la conduite potentiellement anticoncurrentielle qui en résulte», explique Letitia James dans un communiqué, ajoutant que l'investigation portera sur la gestion des données des utilisateurs du réseau social et la hausse des prix des spots publicitaires.

Outre New York, le Colorado, l'Iowa, le Nebraska, la Caroline du Nord, l'Ohio, le Tennessee sont les autres Etats concernés, plus la capitale fédérale Washington. (afp/nxp)

Créé: 06.09.2019, 15h28

Articles en relation

Facebook: 419 millions de comptes compromis

High-Tech Des données sensibles de centaines de millions d'utilisateurs du réseau social ont été mises en ligne. L'entreprise a minimisé l'incident. Plus...

Reconnaissance faciale: Facebook s'améliore

Réseaux sociaux Les utilisateurs de Facebook devront désormais choisir d'activer la reconnaissance faciale s'ils veulent être identifiés dans les photos. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.