Facebook: 583 millions de faux comptes supprimés en trois mois

Réseau et toileOpération «transparence» pour le réseau social de Mark Zuckerberg qui dévoile pour la première fois les chiffres de sa modération.

Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les 7500 modérateurs de Facebook n'ont pas chômé ces derniers mois. Au cours du premier trimestre 2018, ils ont identifié et supprimé plus de 30 millions de contenus problématiques et 583 millions de faux comptes, révèle le réseau social. Le 15 mai dernier, l'entreprise de Mark Zuckerberg a dévoilé pour la première fois les chiffres de sa modération. Que nous apprend ce rapport sur la transparence?

Pour commencer, on découvre que Facebook classe les contenus jugés inaceptables selon six catégories: «contenus violents», «nudité adulte et activité sexuelle», «propagande terroriste», «propos haineux», «spam» et «faux comptes». La modération a ainsi permis de supprimer, ou de limiter la diffusion, de 21 millions de contenus de nu ou sexuels, 3,4 millions de contenus violents, 2,5 millions de contenus haineux, 1,9 million de publications faisant de la propagande terroriste et 837 millions de spams.

Propos haineux difficiles à détecter

Ces contenus peuvent être repérés de trois manières: par un utilisateur, qui le signale à la plateforme, par un modérateur ou encore par un algorithme. Cette dernière méthode peine toutefois à reconnaître efficacement les discours de haine. Si les robots de Facebook parviennent à identifier 96% des contenus de nudité et 86% des contenus violents avant que la communauté ne les signale, ils ne détectent en revanche que 38% des propos haineux. Dans près de deux tiers des cas, ce sont donc les utilisateurs qui dénoncent ce type de dérapages.

Le réseau social déclare également avoir supprimé 583 millions de faux comptes lors de ce premier trimestre 2018. Si ces comptes servent parfois à usurper l'identité d'un tiers, ils sont surtout créés et utilisés comme des robots, pour doper la popularité d'une page ou d'une publication, ou encore diffuser des spams. «Chaque jour, des millions de tentatives de création de faux comptes sont bloquées par les outils de modération, des millions d'autres sont supprimés quelques minutes à peine après avoir été créés», affirme Facebook. Selon la firme, 3 à 4% des comptes actuellement actifs sur la plateforme sont faux.

Cette opération de transparence, aussi louable soit-elle, n'a bien entendu rien d'un hasard. Elle intervient quelques semaines après le scandale Cambridge Analytica, concernant la diffusion des données personnelles de plus de 80 millions de comptes. Avec ces chiffres, et la promesse de régulièrement mettre à jour ses règles de modération, la firme californienne veut clairement rassurer ses 2,2 milliards d'utilisateurs.

(24 heures)

Créé: 18.05.2018, 16h14

Articles en relation

Cambridge Analytica se déclare en faillite

Etats-Unis La société britannique, au coeur du scandale autour des données d'utilisateurs de Facebook, a déjà entamé une procédure d'insolvabilité en Grande-Bretagne. Plus...

Zuckerberg va s'expliquer à Bruxelles

Scandale Cambridge Analytica Après plusieurs semaines de négociations, le patron de Facebook a accepté de rencontrer des eurodéputés pour s'expliquer sur l'utilisation des données de ses utilisateurs. Plus...

Facebook suspend environ 200 applications

Données personnelles Après le scandale Cambridge Analytica, le réseau social passe au crible les applications hébergées sur sa plate-forme. Plus...

Facebook promeut la protection des données

Scandale Facebook a fait lundi la promotion d'une nouvelle réglementation européenne sur la protection des données, se payant une page de publicité dans plusieurs journaux européens. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.