Facebook lance son propre assistant vocal

Réseaux sociauxLe groupe veut faire sa place dans le secteur de l'intelligence artificielle.

Le géant pourra faire concurrence à Google ou Apple.

Le géant pourra faire concurrence à Google ou Apple. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le réseau social Facebook a lancé jeudi son propre assistant vocal, baptisé «M», pour les utilisateurs de son application Messenger, développant ainsi sa présence dans le secteur de l'intelligence artificielle.

«M» apparaîtra notamment dans la fenêtre de dialogue de l'application et suggérera à l'utilisateur des «actions utiles», a indiqué Facebook dans un blog.

Cette première étape devrait conduire à une diffusion plus large de l'assistant vocal ce qui permettra à Facebook de faire concurrence aux produits similaires de Google, Apple, Amazon ou encore Microsoft, voire de Samsung, qui vient de lancer «Bixby», son propre assistant vocal.

«Nous apportons la puissance de la technologie d'intelligence artificielle de M pour améliorer Messenger et le rendre plus convivial, personnalisé et facile d'utilisation», ont estimé Laurent Landowski et Kemal El Moujahid, deux responsables de Facebook dans cette note de blog.

Produits concurrents

Facebook, qui possède son propre laboratoire de recherche en intelligence artificielle, avait annoncé l'arrivée prochaine de M en 2015 sous forme de test expérimental. Son application à Messenger est une nouvelle étape dans sa diffusion.

Le fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg, a déjà évoqué et développé pour son propre domicile un assistant vocal dénommé «Jarvis».

Les produits concurrents sont, outre Bixby de Samsung, Siri chez Apple, Alexa chez Amazon, Assistant chez Google et Cortana chez Microsoft. (afp/nxp)

Créé: 06.04.2017, 21h55

Articles en relation

Facebook traque le «porno vengeur»

Technologie Le réseau social lance un outil qui empêche le partage de vidéos intimes sans l'accord des personnes dénudées. Plus...

Jugé pour un «J'aime» sur Facebook

Zurich Un homme de 45 ans est accusé d'avoir propagé des propos racistes et antisémites en les «likant» (aimant) sur les réseaux sociaux. Plus...

Viol en direct sur Facebook: un ado arrêté

Chicago La police de Chicago a arrêté un garçon de 14 ans pour une agression sexuelle diffusée en direct sur Facebook. Plus...

L'UE interpelle Facebook, Twitter et Google

Internet Bruxelles souhaite notamment que les trois sociétés améliorent leurs services afin de lutter contre la fraude et contre les arnaques en ligne. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.