Les fausses infos dans la ligne de mire de Google

MédiasLe moteur de recherche américain souhaite changer la manière dont il livre et classe les résultats des requêtes sur Internet.

Image d'illustration.

Image d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Google va s'attaquer aux fausses informations et aux contenus inappropriés. Il veut changer la manière dont le moteur de recherche américain livre et classe les résultats des requêtes sur Internet, a-t-il annoncé mardi.

Des ajustements seront pour cela effectués sur l'algorithme utilisé pour fournir des résultats. Google rendra également plus facile le signalement «automatique» de suggestions inappropriées et des «extraits» gênants. «Nous prévoyons d'utiliser ces commentaires pour améliorer nos algorithmes», explique le vice-président de Google, Ben Gomes, sur le blog officiel de l'entreprise.

«Nos algorithmes aident à identifier des sources fiables à partir des centaines de milliards de pages de notre index. Cependant, il est devenu évident qu'un petit ensemble de requêtes dans notre trafic quotidien (environ 0,25%) ont généré un contenu offensant ou clairement trompeur, ce qui n'est pas ce que les gens recherchent», complète Ben Gomes.

Eviter les incidents

Google cherche à réprimer les «nouvelles façons dont les gens essaient de se jouer du système», précise-t-il. «Le dossier le plus important de ces problèmes est le phénomène des 'fausses informations', pour lesquelles le contenu sur le web contribue à la diffusion d'informations grossièrement trompeuses, de mauvaise qualité, offensantes ou totalement fausses», continue Ben Gomes.

La modification annoncée mardi, précise-t-il, vise à éviter les incidents comme la mise en avant l'an dernier par le moteur de recherche d'un site qui prétendait que l'Holocauste n'avait pas eu lieu.

Google et Facebook ont pris des mesures au cours des derniers mois pour freiner la propagation des fausses nouvelles et de la désinformation, après des inquiétudes sur des phénomènes qui ont pu influencer les électeurs lors de la présidentielle américaine de 2016. (ats/nxp)

Créé: 26.04.2017, 02h24

Articles en relation

Vrais clients dans les voitures autonomes

Technologie Des passagers expérimentent actuellement les voitures autonomes de Google, dans l'Arizona. Plus...

Google ambitionne de prédire les maladies

Santé Une filiale de la société américaine va suivre 10'000 personnes pendant plusieurs années pour tenter de détecter les signes avant-coureurs de maladies. Plus...

Google lance un outil pour détecter les fausses infos

Internet Google offre désormais aux utilisateurs de son moteur de recherche de voir, dès l'affichage des résultats d'une recherche, si une information a été vérifiée et son degré de fiabilité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...