Google annule une réunion sur la diversité

TechnologiesAccusé de sexisme, le géant américain fait marche arrière. Une réunion interne sur le sujet de la diversité est annulée. Au nom de la «sécurité».

Sundar Pichai, directeur général de Google

Sundar Pichai, directeur général de Google Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Rattrapé par le débat en cours sur le sexisme dans le secteur technologique, Google a annulé une réunion interne sur le sujet de la diversité et de la liberté d'expression. Le géant américain a pris cette décision au nom de la «sécurité» de certains employés.

Dans un mémo, le directeur général de Google, Sundar Pichai, regrette que les noms de salariés ayant proposé des questions en amont de la rencontre aient été publiés sur internet. Certains d'entre eux ont fait part «de leurs inquiétudes pour leur sécurité et craignent que leur nom ne soit jeté sur la place publique juste pour avoir posé une question» à l'occasion d'un débat, écrit le patron de l'entreprise dans cette missive.

Un ingénieur licencié

La firme avait organisé cet événement suite à la publication d'un mémo jugé sexiste par l'un de ses ingénieurs. Ce dernier avait été licencié dans la foulée.

Cet enchaînement a déclenché un large débat sur les discriminations imputées aux grands noms de la Silicon Valley ainsi qu'une discussion sur la liberté d'expression, l'employé congédié étant devenu un héros de l'extrême-droite et de ceux qui estiment que le «politiquement correct» va trop loin.

«Nous avions espéré avoir une discussion franche et ouverte, comme nous le faisons toujours, sur ce qui nous rapproche et nous fait avancer», déplore Sundar Pichai dans son mémo. Il promet de proposer dans les jours à venir de nouveaux lieux de débat afin que chacun «puisse se sentir à l'aise de parler librement». «Nous allons trouver un meilleur moyen d'aider nos employés à réfléchir et à discuter de ces questions importantes», a indiqué un porte-parole du groupe dans un courriel. (ats/nxp)

Créé: 11.08.2017, 10h47

Articles en relation

Une note sexiste met à mal Google

Etats-Unis Un ingénieur de la firme a rédigé et fait circuler un mémo sexiste à l'interne. Rendu public samedi, le texte suscite la polémique. Vidéo. Plus...

Google à son tour accusé de sexisme

Silicon Valley Un nouveau chapitre, autour de Google, vient s'ajouter aux scandales qui dépeignent un secteur de la Tech sexiste. Plus...

Bruxelles s'apprête à punir Google

Internet Le groupe américain pourrait se voir infliger une amende entre 1,1 et 2 milliards d'euros pour abus de position dominante. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...