Passer au contenu principal

Une semaine avec l'Apple Watch au poignet

La montre connectée d’Apple est disponible en Suisse depuis le 26 juin. La marque à la pomme nous a prêté un exemplaire, histoire de le tester.

Zurich, Löwenstrasse 29. Comme à son habitude lors de la sortie d’un nouveau produit, Apple m’a convié dans ses locaux pour une présentation. A l’intérieur, les pièces sont blanches, comme un Mac tout juste sorti de l’emballage. La marque à la pomme n’organise pas de conférence de presse. Elle invite une poignée de journalistes à des entretiens individuels. Je fais partie de ces «élus». En gros, j’ai le privilège de pouvoir tester les produits et de discuter avec un représentant d’Apple. Enfin, «discuter», façon de parler. Un ingénieur énumère toutes les possibilités qu’offre l’Apple Watch comme un prof déroule son PowerPoint. Avec plus d’entrain, bien sûr. Le tout dure trente?minutes. Pas une de plus. Juste après moi, un autre journaliste. Le même discours. Avant de sortir, une précision: «Il faut au moins une semaine pour découvrir toutes les fonctions de l’Apple Watch. Prenez votre temps avant d’écrire.» Chiche?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.