Les délinquants sexuels privés de Pokemon Go

New YorkL'Etat de New York voudrait que le jeu pour smartphone soit interdit aux personnes fichées pour des délits sexuels.

Image prétexte.

Image prétexte. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a demandé lundi au département pénitentiaire et de probation de son Etat d'interdire le jeu pour smartphones Pokemon Go aux délinquants sexuels fichés. Il souhaite ainsi «protéger les enfants de New York».

Cette interdiction touche les personnes condamnées pour des délits à caractère sexuel qui ont purgé leur peine mais restent fichées, selon un communiqué publié lundi.

Il a également adressé un courrier à la société américaine Niantic, qui a développé le jeu. Il lui demande d'empêcher ces anciens délinquants sexuels de jouer au jeu le plus populaire du moment. Pokemon Go consiste à attraper des créatures virtuelles que la caméra du téléphone fait apparaître aux environs du joueur.

3000 lieux concernés

New York a ainsi demandé à Niantic à ce que ces lieux de capture des Pokemon, où les joueurs peuvent gagner des points, ne se trouvent pas à proximité des domiciles des 3000 délinquants sexuels en liberté conditionnelle de l'Etat.

Le jeu, téléchargé plus de 75 millions de fois, est, en effet, très prisé du jeune public. Il permet de localiser d'autres joueurs, ce qui pourrait en faire un outil pour les prédateurs sexuels, selon le gouverneur.

Le gouverneur a expliqué avoir pris cette décision après que deux élus du Sénat de New York ont démontré que des enfants avaient joué, sans le savoir, à Pokémon Go près du lieu de résidence de délinquants sexuels fichés, voire chez l'un d'entre eux.

Jeux «similaires» interdits aussi

Aux Etats-Unis, toutes les personnes condamnées pour des délits à caractère sexuel sont inscrites dans un fichier dédié. Elles doivent s'assurer que les informations les concernant, notamment l'adresse, sont à jour.

«La priorité est de protéger les enfants de New York et, à mesure que la technologie évolue, nous devons nous assurer que ces avancées n'offrent pas de nouvelles possibilités à de dangereux prédateurs de s'en prendre à d'autres victimes», a déclaré Andrew Cuomo.

Le gouverneur a également demandé au département pénitentiaire et de probation d'interdire aux délinquants sexuels de jouer à d'autres jeux «similaires» à Pokemon Go. (ats/nxp)

Créé: 02.08.2016, 03h45

Articles en relation

Clinton et Trump utilisent Pokémon Go

Etats-Unis Les campagnes des candidats à la présidentielle se servent du nouveau jeu phénomène pour attirer les électeurs. Plus...

Les athlètes ne pourront pas chasser les Pokémon

JO 2016 Les entraîneurs désireux de voir leurs protégés rester concentrés n'y sont pour rien: le jeu n'est juste pas disponible au Brésil. Plus...

Pas de chasseurs de Pokémon dans les casernes

Hong Kong L'armée chinoise déployée à Hong Kong a interdit ses casernes aux chasseurs de monstres au moment où la déferlante Pokemon Go débarque dans l'ancienne colonie britannique. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...