Les joueurs se ruent sur les premières PS4

événementLes «gamers» américains se sont précipités sur les premières consoles PlayStation 4 mises en vente dans la nuit de jeudi à vendredi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Casey Karch, de Washington, avait pris ses dispositions pour mettre sa main sur cette console nouvelle génération: dans la soirée de jeudi, il est allé prendre place dans la queue formée par les joueurs ayant pré-commandé les 100 premières PS4 livrées à Gamestop, un magasin de Rockville, dans le Maryland. «Il y a une magie du premier jour», a-t-il expliqué. «C’est toujours génial de faire partie des premiers».

Placé en 21e position dans la file des «gamers», Casey a dû attendre jusqu’à minuit, heure à laquelle des dizaines de magasins des Etats-Unis ont commencé à vendre le dernier-né du géant de l’électronique japonais. «Je vais rentrer à la maison et jouer à «Killzone», et puis dormir quelques heures», a-t-il déclaré, une fois la précieuse console dans les bras.

Fans endurcis

C’est sur des fans comme Casey Karch que compte Sony pour l’emporter face à Microsoft, qui lance la semaine prochaine sa nouvelle Xbox One. A Rockville, en tout cas, les «gamers» loyaux à la Playstation étaient plutôt préoccupés par autre chose: que les stocks de la console s’épuisent avec la frénésie d’achats des fêtes de fin d’année.

C’est même pour cette raison que Jesse Rosario, en 31e place sur la liste, était venu faire la queue. «C’est la PlayStation 4, elle va être épuisée», a-t-il assuré. «J’ai eu la PS1, la PS2 et la PS3», a-t-il raconté, expliquant avoir déjà acheté un nouveau jeu «Call of Duty» et un jeu de basketball pour étrenner sa PS4.

Le choc des titans

D’autres expliquent préférer la Playstation à la Xbox car ils craignent sur cette dernière une connexion internet et une caméra obligatoires et permanentes, deux aspects ayant déclenché la colère des joueurs et sur lesquels Microsoft a finalement rétropédalé. «Je ne veux pas de caméra sur moi. Ça ne me plaît pas», a déclaré Chris Jones, un des acheteurs de PS4.

Avec un petit enfant à la maison, Chris explique qu’il ne jouera qu’à des jeux sur disques, pas en ligne. «Tout le monde n’est pas bien intentionné en ligne».

Le lancement de la PS4, sept ans après celui de la PS3, a lieu dans un marché de plus en plus marqué par la popularité croissante des jeux sur smartphones, tablettes, jeux en ligne gratuits et sur les réseaux sociaux. La console ne fait pour l’instant ses débuts qu’en Amérique du Nord, et arrivera en Europe à la fin du mois. A 399 dollars (449 francs en Suisse), elle est moins onéreuse que sa concurrente, la Xbox One (629 francs) attendue en Suisse début 2014. (afp/nxp)

Créé: 15.11.2013, 09h54

Articles en relation

La PlayStation 4 sort en avance aux Etats-Unis

Jeux vidéo Sony lance vendredi sa très attendue PlayStation 4 (PS4) sur le marché américain. La console nouvelle génération sortira le 29 novembre en Europe et en Suisse. Plus...

La PlayStation 4 se livre au public

Tokyo Game Show Le plus grand salon asiatique du jeu vidéo, le Tokyo Game Show, ouvre ses portes jeudi, donnant pour la première fois au public japonais la possibilité de tester la nouvelle console de Sony. Plus...

La PlayStation 4 sortira en Suisse le 29 novembre

Jeux vidéo Alors que Microsoft a repoussé le lancement de sa console Xbox One à 2014, Sony livrera la PS4 à temps pour Noël. Plus...

Sony lève le voile sur sa nouvelle console PS4

Los Angeles Le groupe japonais Sony a présenté lundi à Los Angeles sa nouvelle console, la PlayStation 4 (PS4). Une plate-forme de divertissement combinant vidéo, musique, télévision et jeux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.