Mondial: le Brésil vainqueur ...sur Facebook

FootballElle n'a peut-être pas franchi le cap des quarts de finale de la Coupe du Monde. Mais la Seleção est l'équipe qui le plus fait réagir sur Facebook.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A défaut d'une sixième étoile sur son maillot, l'équipe du Brésil peut se targuer d'avoir été la formation qui a suscité le plus d'interactions sur Facebook durant le Mondial-2018, d'après le réseau social.

Selon les données du géant américain, le Brésil est arrivé en tête des interactions (partages, «likes», commentaires), devant l'équipe d'Argentine et les Bleus, les vrais vainqueurs de la compétition. Suivent la Russie (hôte de ce Mondial), le Mexique, l'Angleterre, la Croatie (finaliste), le Portugal, l'Allemagne et l'Italie.

Messi devant Neymar et Ronaldo

Par joueurs, l'Argentin Messi a battu le Brésilien Neymar et le Portugais Ronaldo, un classement qui confirme la tendance enregistrée pendant les deux premières semaines de la compétition. Aucun Français n'apparaît dans les 10 joueurs qui ont suscité le plus d'interactions.

Messi a également récolté le plus de «likes», toujours devant Neymar et Ronaldo. Parmi les données diffusées par Facebook, on relève aussi que par pays, ce sont les Brésiliens qui ont discuté le plus du Mondial, devant les Américains, les Mexicains, les Indiens et les Vietnamiens.

Enfin, les moments forts du Mondial qui ont généré des pics d'interactions sont tous liés à la finale : la victoire de la France, le but de Pogba à la 59e minute et le but contre son camp du croate Mandzukic au début de la rencontre. (afp/nxp)

Créé: 16.07.2018, 13h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.