Nouveau: à Lausanne et Genève, un réseau qui mène du clic à l'apéro

Réseaux sociauxAvec Social'Apero, deux accrocs à Twitter et aux autres réseaux proposent des rencontres en chair et en os. La première a lieu le 13 juillet à Lausanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Parce que réseau sociaux rime souvent avec «personne au bistrot», il était temps que les accros du genre partagent enfin une bière, pour de vrai. C'est ainsi qu'arrive dans le paysage un tout nouveau réseau, Social'Apero. Créé par Mélina Neuhaus et Hicham Rabib (alias Jazz Maxwell), deux passionnés de Twitter, Facebook et autres réseaux sociaux, il tiendra son premier apéro le 13 juillet prochain à l'hôtel Mirabeau, à Lausanne.

Il suffit de s'inscrire en donnant, au minimum, nom et prénom ainsi qu'une adresse e-mail. Les deux réseauteurs précisent qu'ils ne veulent pas faire de l’argent avec Social’Apero. Les rendez-vous seront fixés tous les deux mois environ, en alternance à Lausanne et Genève.

Le jour et l'heure dits, au début de l'apéro, il faut par contre s'acquitter d'une modique somme pour couvrir les coûts du buffet et des boissons. En l'occurrence, 35 francs pour la première édition. Selon les créateurs de ce nouveau réseau des «réseauteurs», le montant en jeu devrait être «tout à fait accessible pour tout un chacun».

Un réseau business cool, et généraliste

«Mélina et moi nous sommes rencontrés sur les réseaux, Instagram d’abord, puis Facebook et Twitter, note Hicham Rabib. A notre sens, il manquait en Suisse romande un lien entre les habitués de ces différents réseaux, qui leur permette de se rencontrer en chair et en os et qui soit généraliste. On voit souvent les banquiers se retrouver entre eux, ou les restaurateurs, par exemple. Là l’idée est de faire venir des personnes d’horizons divers à un apéro business cool. C’est business, mais il faut que ça reste cool, décontracté.»

Déjà entre dix et quinze inscriptions

Il y aurait déjà entre dix et quinze inscriptions. «Il reste quelques jours pour booster ça d’ici au 13 juillet», commente Hicham. Et pourquoi Jazz Maxwell? «On me surnomme Jazz depuis mon enfance. Ca a été mon premier pseudo. J’ai ajouté Maxwell, ce qui veut dire quelque chose comme maxbien, si on traduit approximativement. »

(24 heures)

Créé: 03.07.2012, 10h28

Sobre et simple, le site du nouveau réseau annonce la couleur dès le départ. (Image: DR)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

La caisse maladie demande aux thérapeutes de revoir leurs tarifs à la baisse «pour correspondre aux conditions du marché». Si tel n'est pas le cas, leurs prestations ne seront pas remboursées. Paru le 23 août.
Plus...