Passer au contenu principal

TélécommunicationsLes possesseurs du Galaxy Note 7 priés de le rendre

Le groupe sud-coréen recommande fortement à ses clients de ramener l'appareil, qui a pris feu dans plusieurs cas.

Démonstration d'un Samsung Galaxy Note 7 en septembre 2016.
Démonstration d'un Samsung Galaxy Note 7 en septembre 2016.
Reuters

Samsung a appelé samedi les utilisateurs de son Galaxy Note 7 à éteindre leur combiné et à le restituer aussi vite que possible à leur vendeur. Des utilisateurs ont rapporté que leur appareil avait pris feu alors qu'ils le rechargeaient.

Le premier constructeur mondial de combinés multimédias a dit la semaine dernière qu'il échangerait tours les Galaxy Note 7 commercialisés sur dix marchés, aux Etats-Unis et en Corée du Sud notamment. Une opération coûteuse pour la société qui comptait sur cet appareil pour doper ses ventes alors que son principal concurrent, Apple lance une nouvelle gamme d'iPhones.

Commercialisation suspendue

«Nous demandons aux utilisateurs d'éteindre leur Galaxy Note 7 et de les échanger aussi rapidement que possible», a dit dans un communiqué Koh Dong-jin, chef de la division smartphones du groupe sud-coréen. Le Galaxy Note 7 a été lancé il y a à peine plus de deux semaines en Corée du Sud, où il était vendu 988'900 wons (plus de 870 francs). Il aurait dû être lancé début septembre en Suisse, mais sa commercialisation a été suspendue.

Samedi, les autorités aériennes et plusieurs compagnies ont interdit l'utilisation et le rechargement des Galaxy Note 7 dans les avions.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.