«La robotique a fait un pas de plus en devenant sociale»

TechnologieAu Salon CES de Las Vegas qui ouvre ses portes ce mardi, le robot sera l’une des vedettes. Entretien avec l'anthropologue Daniela Cerqui.

D'ici à la fin de l'année, quelque mille enseignes Nescafé vendront des machines à l'aide du robot Pepper au Japon.

D'ici à la fin de l'année, quelque mille enseignes Nescafé vendront des machines à l'aide du robot Pepper au Japon. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avec Pepper au Japon ou Zoa en Belgique, la robotique progresse et prend même de plus en plus forme humaine. Au Salon CES de Las Vegas qui ouvre ses portes ce mardi, le robot sera même l’une des principales vedettes. Daniela Cerqui, anthropologue à l’Université de Lausanne, nous donne son point de vue sur cette robotisation de la société.

Avec l’arrivée de ces robots humanoïdes, un cap a-t-il été franchi?
Effectivement, car même si la robotisation de notre monde est un long continuum remontant à plusieurs décennies, elle prend aujourd’hui une dimension nouvelle. Longtemps uniquement fonctionnelle (permettant notamment de remplacer la force humaine et d’augmenter le rendement dans les usines), la robotique fait un pas de plus en devenant sociale.

Faut-il s’en inquiéter?
Ces robots pourraient être un élément supplémentaire capable de remplacer et donc de menacer les liens sociaux primordiaux à chaque être humain. L’exemple de ce qui se passe au Japon, où dans les hospices certaines personnes âgées ont désormais plus de relations avec de petits phoques robotisés qu’avec les membres de leur famille, est assez parlant. Il contribue en tout cas à mettre en danger les cadres familiaux traditionnels de ce pays où il était longtemps inconcevable de ne pas prendre soin de ses aînés. D'un autre côté, c'est aussi le résultat de l'atomisation de la société.

L’être humain peut-il gagner contre la machine?
A première vue non, car l’homme s’est toujours perçu comme une machine imparfaite et souffre d’un fort complexe par rapport au robot. D’ailleurs au moment où le robot s’humanise de plus en plus, l’être humain tente de se rapprocher des machines en s’implantant des puces ou en utilisant les dernières avancées génétiques. A un moment ou un autre, les deux pourraient finir par se confondre.

Où est la limite?
Dans le dernier Terminator, elle se situe au plan du cœur, seul organe que le héros ne se fait pas remplacer. D’autres évoquent la question de l’âme. Une chose est certaine, si ces robots humanoïdes arrivent à conquérir un marché et à se généraliser, il faudra se poser une question primordiale: vers quelle société souhaite-t-on se diriger?

Documentaire: comment vivre avec des robots

Le robot Pepper

Créé: 06.01.2015, 15h16

Articles en relation

Amazon mise sur les robots pour les livraisons de Noël

Commerce en ligne Amazon.com a installé plus de 15'000 robots dans une dizaine de ses entrepôts aux Etats-Unis. Plus...

Au Japon, des robots vendront les produits caféinés Nestlé

Machines Dès le mois de décembre, les machines à café Nestlé seront vendues par des semi-humanoïdes. Ils seront capables de conseiller la clientèle dans les différents magasins japonais où sont proposés les produits caféinés. Plus...

Des robots pour livrer les colis le soir et le samedi

La Poste Le géant jaune a lancé son dispositif logistique YellowCube, qui accélère les processus de livraison grâce à des robots. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.