Samsung reste numéro un malgré le Galaxy Note 7

Corée du SudLa part de marché du groupe sud-coréen a été ramenée à environ 20%, contre un peu plus de 23% un an plus tôt.

Le Galaxy Note 7 était censé devenir un produit phare de Samsung.

Le Galaxy Note 7 était censé devenir un produit phare de Samsung. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samsung a souffert du fiasco du Galaxy Note 7 au troisième trimestre mais pas au point de perdre sa première place mondiale sur le marché des smartphones, selon des études des cabinets IDC et Strategy Analytics. Les deux cabinets estiment que la part de marché du groupe sud-coréen a été ramenée à environ 20%, contre un peu plus de 23% un an plus tôt.

Son plus gros rival, le groupe informatique américain Apple, a toutefois lui aussi vu ses ventes reculer, et il n'émarge qu'à 12,5% du marché selon IDC, et 12,1% d'après Strategy Analytics.

«La domination de Samsung sur le marché n'a pas été contestée sur le court terme, même avec le rappel très médiatisé du Glaxy Note 7, mais l'impact à long terme sur la marque Samsung reste à voir», a commenté Melissa Chau, une analyste d'IDC.

Explosions en série

Le Galaxy Note 7 était censé devenir un produit phare de Samsung, jusqu'à ce que plusieurs exemplaires prennent feu ou explosent. Le groupe a incriminé les batteries et organisé un premier rappel massif début septembre. Mais quand les appareils de remplacement ont eux aussi commencé à s'enflammer, il a finalement abandonné la production.

Le rappel «a été mal géré, ce qui a écorné l'image de marque et laissé un grand trou dans la gamme des smartphones haut de gamme» de Samsung, estime Neil Mawston chez Strategy Analytics.

«Dans un marché qui de manière générale arrive à maturité, c'est Noël avant l'heure pour les fabricants cherchant à capitaliser sur d'autres appareils à grand écran comme l'iPhone 7 Plus d'Apple ou le Google Pixel», relève Melissa Chau.

La marque à la pomme n'a toutefois sorti ses derniers modèles que mi-septembre, trop tard pour que cela ait un effet massif sur les statistiques du troisième trimestre, tandis que le premier smartphone conçu intégralement par le géant internet américain vient seulement d'arriver en magasins.

Derrière les deux mastodontes que sont Samsung et Apple, les fabricants chinois ont continué de gagner du terrain au troisième trimestre. Huawei a notamment confirmé sa troisième place mondiale avec une part de marché évaluée par les deux cabinets à environ 9%, suivi par ses compatriotes OPPO et Vivo.

Dans l'ensemble, le marché mondial des smartphones a enregistré un peu de croissance au troisième trimestre. Strategy Analytics l'évalue à 6%, avec un total de 375,4 millions d'unités écoulées. IDC, qui dit avoir exclu de ses estimations les ventes de Galaxy Note 7, estime pour sa part que 362,9 millions d'appareils ont été vendus, soit 1% de plus qu'un an plus tôt.E (afp/nxp)

Créé: 27.10.2016, 19h33

Articles en relation

Le problème ne viendrait pas de la batterie

Galaxy Note 7 Après l'arrêt de la production de son téléphone, Samsung enquêtera pour déterminer les causes des explosions. Plus...

Samsung: baisse de 30% du résultat opérationnel

Corée du Sud L'héritier présomptif de Samsung J.Y. Lee entre au conseil d'administration du groupe qui vient de publier ses résultats. Plus...

Lufthansa interdit le Galaxy Note 7

Samsung Une nouvelle compagnie d'aviation tacle le produit de Samsung en l'interdisant dans ses appareils. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.