Samsung veut désactiver les derniers Note 7

Etats-UnisFace au risque d'explosion, l'entreprise souhaite désactiver les derniers modèles encore en circulation.

Le Galaxy Note 7 était censé devenir un produit phare de Samsung.

Le Galaxy Note 7 était censé devenir un produit phare de Samsung. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Samsung a annoncé vendredi son intention de désactiver ses derniers smartphones Galaxy Note 7 encore en circulation aux Etats-Unis, qui présentent un risque d'explosion, mais l'un des plus grands opérateurs de téléphonie mobile du pays, Verizon, refuse. Les deux groupes invoquent des questions de sécurité.

Samsung dit vouloir «accélérer la participation» au rappel de ces appareils, qui peuvent exploser et prendre feu, alors que jusqu'ici 93% de ceux vendus aux Etats-Unis ont été rapportés par leurs propriétaires.

Dans un communiqué, il explique prévoir une mise à jour logicielle qui sera déployée automatiquement et à distance à partir du 19 décembre, et qui «empêchera les Galaxy Note 7 aux Etats-Unis de se recharger», les rendant ainsi inutilisables comme téléphones mobiles.

Refus de l'opérateur

Verizon refuse toutefois de participer à cette mise à jour «à cause des risques additionnels que cela représenterait pour les propriétaires de Galaxy Note 7 n'ayant pas d'autre appareil».

«Nous ne voulons pas rendre impossible de contacter la famille, les premiers secours ou des professionnels médicaux dans une situation d'urgence», a fait valoir l'opérateur dans un communiqué.

Le Galaxy Note 7 était censé devenir un produit phare de Samsung, jusqu'à ce que plusieurs exemplaires prennent feu ou explosent.

Le groupe avait incriminé les batteries et organisé un premier rappel massif début septembre. Mais quand les appareils de remplacement ont eux aussi commencé à s'enflammer, il avait finalement abandonné la production.

Sur les 2,5 millions d'appareils rappelés à l'échelle mondiale, 1,9 million avaient été vendus aux Etats-Unis. Ils ont été bannis par plusieurs compagnies aériennes, et dans tous les avions au départ ou à destination des Etats-Unis. (afp/nxp)

Créé: 09.12.2016, 20h29

Articles en relation

Samsung n'aura pas à dédommager Apple

Affaire des brevets Un juge avait condamné en 2012 Samsung à payer 399 millions de dollars à Apple pour avoir violé des brevets. Plus...

Samsung Electronics pourrait se scinder en deux

Téléphonie Le groupe sud-coréen connaît une période de transition cruciale. Il doit se repositionner. Plus...

Perquisition au siège de Samsung

Corée du Sud La police a fait une descente mardi dans l'un des bâtiments du géant de l'électroménager en lien avec le scandale qui secoue le pays. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.