Services secrets autorisés à espionner sur Internet

AllemagneLa justice allemande a débouté mercredi un opérateur qui contestait la surveillance que les services secrets exerçaient sur lui.

Siège des services secrets extérieurs allemands (BND).

Siège des services secrets extérieurs allemands (BND). Image: DR/ Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les services de renseignements allemands peuvent continuer à espionner les grands centres de connexion internet pour garantir la sécurité nationale, a estimé mercredi soir la justice du pays.

La cour fédérale administrative a indiqué dans un communiqué avoir débouté la société allemande De-Cix qui contestait la légalité de la surveillance exercée sur elle depuis des années par les services secrets extérieurs (BND).

Ces derniers exploitent les flux internationaux de données transitant par le point d'échange internet géant De-Cix, auquel sont reliés de nombreux opérateurs télécoms internationaux et fournisseurs d'accès.

Installée à Francfort, cette société constitue le plus grand opérateur d'échange internet au monde: elle gère plus de 6 térabits par seconde en période de pointe, avec des flux de données venant de Chine, de Russie, du Moyen-orient et d'Afrique.

Elle estimait que, compte tenu de la masse des appels téléphoniques, courriels, vidéos en continu et communications en ligne qui transite via son point d'échange à Francfort, il est proprement impossible d'écarter totalement des écoutes les communications strictement allemandes.

Le tribunal administratif a en revanche estimé que le BND, qui en tant que service de renseignement extérieur n'est en principe pas supposé espionner les communications des Allemands, pouvait toutefois utiliser les communications qui transitent par ce hub car des garde-fous existent.

Selon la loi allemande, le BND, qui collabore notamment avec l'agence de renseignements américaine NSA, ne peut intercepter que 20% des flux de données en ligne. (ats/nxp)

Créé: 31.05.2018, 12h50

Articles en relation

Pourquoi la NSA a espionné un village thurgovien

Surveillance d'internet Diessenhofen, petit village thurgovien s'est retrouvé dans le viseur de la puissante NSA américaine. Car il abrite depuis le début de l'année le nouveau centre de calculs de SWIFT. Plus...

Les caisses-maladie espionnent leurs clients

Suisse Les assureurs utilisent les traqueurs de profils de Google ou Facebook pour en savoir plus sur leurs assurés. Alarmant, selon un spécialiste. Plus...

Berne serre encore la vis à l'espionnage informatique

Internet La Confédération veut éviter l'espionnage informatique. Dès janvier, elle appliquera des procédures d'audit en cas d'achats de prestations. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 21 août.
(Image: Bénédicte? ) Plus...