Passer au contenu principal

TechonologiesSharp défie Apple et Samsung avec un nouveau smartphone

Le pionnier japonais de l'affichage à cristaux liquides a présenté un smartphone «Aquos Crystal», un modèle haut de gamme doté d'un écran LCD quasi dépourvu de bordure.

Présentation de deux modèles de Sharp, "Aquos Crystal", le 18 août 2014 à Tokyo.
Présentation de deux modèles de Sharp, "Aquos Crystal", le 18 août 2014 à Tokyo.
AFP

En co-développant des appareils potentiellement attractifs pour les marchés américain et japonais, SoftBank veut mettre à profit sa stature de groupe multinational capable de proposer des produits uniques, de meilleur niveau à un prix compétitif.

«C'est presque comme si l'on n'avait qu'un écran dans la main, sans cadre autour», se vante Sharp qui, avec ce «design futuriste», défie sans le dire les produits de l'américain Apple et du sud-coréen Samsung, concurrents dont il est au demeurant l'un des principaux fournisseurs d'écrans.

L'absence de bordures permet de nouvelles possibilités de navigation par un type inédit de raccourcis tactiles, assure Sharp dans le dépliant présentant ces nouveaux appareils imaginés avec SoftBank.

L'écran de cette nouvelle gamme de smartphones est de type S-CG Silicon, une technologie qui permet non seulement une meilleure résolution mais aussi la possibilité de concentrer les fonctions électroniques, d'où la réduction de l'épaisseur du cadre.

Sharp a également choisi une technologie audio signée harman/kardon, une marque réputée pour la qualité de ses produits dont l'image est aussi souvent associée à celle d'Apple.

Ce smartphone, proposé en quatre coloris pâles métallisés, est aussi équipé d'une technologie de recherche par reconnaissance de caractères qui permet de lancer une requête sur internet en photographiant des mots (sur un produit, une enseigne, etc.) et de traduire automatiquement un texte (par exemple un menu de restaurant) en le cadrant simplement.

La gamme Aquos Crystal sera d'abord lancée au Japon via SoftBank Mobile à la fin du mois, puis ultérieurement aux Etats-Unis via Sprint. Une version plus performante encore, Crystal X, avec porte-monnaie électronique et résolution vidéo supérieure et réception TV hertzienne, sera en outre mise sur le marché japonais par la suite.

En rachetant l'an passé le troisième opérateur américain de services cellulaires Sprint, le groupe SoftBank du milliardaire Masayoshi Son s'est juré d'en faire un sérieux concurrent des numéros un et deux, Verizon Wireless et At&T.

S'il semble avoir renoncé pour l'heure à fusionner Sprint avec le quatrième acteur local T-Mobile US qu'il envisageait d'acquérir aussi, SoftBank promet d'investir à fond sur le réseau de Sprint et de proposer une gamme de services et mobiles avancés à des tarifs ultra-concurrentiels, une stratégie déjà éprouvée avec un certain succès au Japon.

kap/anb/mcj

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.