Le smiley n'est pas mort

MobileDes linguistes de Neuchâtel, Berne et Zurich ont décrypté plus de 600 conversations sur Whatsapp.

Les emojis ont même leur film

Les emojis ont même leur film Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les emojis sont partout. Mais comment les utilise-t-on? Des chercheurs des universités de Neuchâtel, Berne et Zurich ont passé au peigne fin 617 conversations (environ cinq millions de mots!). Voici les premiers résultats.

Pas de surprise, c'est les plus jeunes qui utilisent régulièrement les emojis. Il faut seulement 5 mots à un homme de moins de 17 ans pour placer un emoji, et chez les femmes de la même catégorie d'âge, c'est tous les 12 mots.

Le smiley n'est pas mort. Loin de là. Les petits visages faits avec de la ponctuation représentent 31% des ressources pictographiques. Ils sont plus souvent utilisés par les hommes.

L'enquête se poursuit. Elle s'attachera davantage à l'orthographe. Sommes-nous devenus plus tolérants, notamment lorsqu’il s’agit de communiquer par smartphone ? Quelles erreurs sont corrigées et quelles stratégies sont utilisées pour le faire ?

Si vous souhaitez participer à l'enquête, cliquez ici

Créé: 30.11.2017, 14h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.