Snowden est prêt à aller en prison pour rentrer

Etats-UnisL'Américain, qui vit actuellement en Russie, a affirmé sur la BBC qu'il serait prêt à risquer l'emprisonnement pour retourner aux Etats-Unis.

Edward Snowden, le 14 février 2015.

Edward Snowden, le 14 février 2015. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Edward Snowden, l'informaticien américain de 32 ans à l'origine de révélations sur les programmes secrets de surveillance des Etats-Unis, a affirmé dans une interview accordée à la BBC et diffusée ce lundi soir qu'il avait proposé à son gouvernement de retourner aux Etats-Unis - même en sachant qu'il irait en prison. Selon lui, la balle est actuellement dans le camp du gouvernement américain.

L'ex-employé de l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) avait quitté son pays pour se réfugier à Moscou deux ans après avoir orchestré les fuites qui l'ont rendu célèbre. Recherché pour espionnage et vol de documents qui sont la propriété de l'Etat, ce dernier risque jusqu'à 30 ans de prison dans son pays.

Edward Snowden a affirmé, selon un article du Guardian qui a eu accès à l'interview complète de la BBC, qu'il avait «offert au gouvernement à plusieurs reprises d'aller en prison» mais qu'il n'avait jamais reçu de réponse formelle. «Pour le moment, ils ont dit qu'ils ne me tortureraient pas, ce qui est un bon début. Mais on n'est pas allés beaucoup plus loin».

Snowden sur Twitter

Le jeune homme avait fait une entrée fracassante mardi dernier sur Twitter via le compte @Snowden, certifié par le réseau social. Il a commencé par suivre le compte de la NSA. «Vous m'entendez maintenant (Can you hear me now) ?», a-t-il demandé dans son premier tweet, publié vers 18 heures suisses et rapidement retweeté des dizaines de milliers de fois. Plus d'1,3 million de personnes le suivent désormais.

«Avant, je travaillais pour le gouvernement. Maintenant, je travaille pour le public», explique dans sa bio Twitter celui qui se présente comme membre du conseil d'administration de la Fondation «Freedom of the Press».

Créé: 05.10.2015, 22h44

Articles en relation

Snowden arrive sur Twitter et suit le compte de la NSA

Internet L'informaticien américain à l'origine de révélations sur les programmes secrets de surveillance des Etats-Unis a fait une entrée remarquée mardi sur le réseau social. Plus...

Snowden soutient un traité de protection des citoyens

Surveillance Un collectif, soutenu par Edward Snowden et David Miranda, propose un traité qui protègerait la vie privée des citoyens. Plus...

ONU: un monument à Assange, Manning et Snowden

Genève Afin que chacun puisse s'exprimer, une quatrième chaise a été volontairement laissée aux côtés des figures en bronze représentant les trois célèbres «lanceurs d'alerte». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...