La Suède et Google sur le banc des accusés à Genève

ONULa défense de Julian Assange accuse la Suède de violer les droits du fondateur de WikiLeaks.

Au Club suisse de la presse, le juge Garzon a accusé la Suède de violer ses obligations internationales.

Au Club suisse de la presse, le juge Garzon a accusé la Suède de violer ses obligations internationales. Image: Archives/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Suède et l'entreprise américaine Google ont été critiquées ce lundi 26 janvier à Genève par un groupe d'avocats et de journalistes de WikiLeaks. Le juge Baltasar Garzon, directeur de l'équipe chargée de la défense de Julian Assange, a accusé la Suède de violer les droits de son client.

Le groupe d'avocats et de journalistes est venu à Genève à l'occasion de l'examen périodique du rapport de la Suède par l'ONU. Lors de cet examen, la Suède n'a cependant pas abordé la question de la situation du fondateur de WikiLeaks, et refusé de répondre aux questions, en particulier de garantir qu'elle n'extraderait pas Julian Assange aux Etats-Unis s'il se présentait à la justice.

Action légale

Au Club suisse de la presse, le juge Garzon a accusé la Suède de violer ses obligations internationales en empêchant tout progrès sur le plan judiciaire depuis quatre ans. Il a indiqué aussi qu'il allait examiner la possibilité d'une action légale contre Google qui a livré le contenu de courriers électroniques de trois journalistes de WikiLeaks aux autorités américaines.

Julian Assange vit depuis 952 jours reclus à l'ambassade d'Equateur à Londres. Il est visé par un mandat d'arrêt émis à son encontre par des magistrats suédois dans une affaire d'agressions sexuelles. (ats/nxp)

Créé: 26.01.2015, 17h56

Galerie photo

Le parcours de Julian Assange en images

Le parcours de Julian Assange en images Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, est réfugié depuis 2012 à l'ambassade d'Equateur à Londres pour échapper à un mandat d'arrêt suédois.

Articles en relation

WikiLeaks accuse Google de collusion avec les autorités US

Confidentialité Google aurait aidé le gouvernement à accéder aux courriers électroniques de trois des journalistes de Wikileaks. Plus...

Stockholm confirme le mandat d'arrêt d'Assange

Justice La cour d'appel de Stockholm a confirmé jeudi le mandat d'arrêt délivré à l'encontre du fondateur de WikiLeaks Julian Assange, qui demandait son annulation. Plus...

«Je vais quitter sous peu l'ambassade»

Royaume-Uni Le fondateur de Wikileaks Julian Assange assure qu'il quittera «sous peu» l'ambassade d’Équateur à Londres où il est réfugié depuis 26 mois pour échapper à une extradition vers la Suède, une déclaration aussitôt relativisée par son entourage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.