Passer au contenu principal

InternetLa Suisse au 3e rang mondial pour le haut débit

La Suisse est au 3e rang mondial pour l’accès au réseau fixe à large bande, selon un rapport paru mercredi. Elle n’est cependant qu’au 28e rang pour l’accès à haut débit sur les téléphones mobiles et smartphones.

Pour la pénétration du large bande avec une connexion fixe, la Suisse vient juste derrière le Liechstenstein et Monaco.
Pour la pénétration du large bande avec une connexion fixe, la Suisse vient juste derrière le Liechstenstein et Monaco.

La transmission à haut débit progresse partout dans le monde, selon un rapport de la Commission sur le large bande au service du développement numérique publié à New York et Genève par l’Union internationale des télécommunications (UIT).

La Suisse est au 10e rang mondial pour l’usage de l’Internet (avec 85,2% d’utilisateurs). Elle est précédée dans l’ordre par l’Islande, la Norvège, les Pays-Bas, la Suède, le Luxembourg, le Danemark, la Finlande, le Qatar et la Nouvelle-Zélande.

Pour la pénétration du large bande avec une connexion fixe, la Suisse vient juste derrière le Liechstenstein et Monaco avec une pénétration de 39,2 % des habitants. Les Pays-Bas, le Danemark, la Corée du Sud, la Norvège, la France, l’Islande et la Belgique suivent dans l’ordre.

Pour la connexion mobile à haut débit, elle est par contre plus loin derrière, au 28e rang, avec 36,1 abonnements pour cent habitants. Singapour, la Corée du Sud, le Japon, la Suède, la Finlande, le Danemark arrivent en tête du classement.

«Progression des téléphones portables »

Le rapport constate que l’accès des ménages à l’Internet a considérablement progressé, presque partout dans le monde en 2011. Selon l’UIT, le monde comptait 2,26 milliards d’usagers de l’Internet à la fin de l’an dernier. Mais le téléphone portable a progressé encore plus vite, avec six milliards d’abonnements.

A la fin de 2011, on comptait 589 millions d’abonnements au large bande avec une connexion fixe et le double, soit 1,09 milliard, d’abonnements au large bande mobile. Grâce à une progression actuelle de 60% par an, il pourrait y avoir cinq milliards d’abonnements haut débit sur les téléphones portables et smartphones en 2017.

Le rapport fait état également d’un changement concernant les langues employées en ligne. Si les taux de croissance actuels se maintiennent, le nombre d’utilisateurs de l’Internet se connectant principalement en chinois dépassera le nombre d’utilisateurs anglophones d’ici à 2015.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.