Voir à travers les murs grâce à une puce de téléphone

TechnologieVoir à travers les murs: un tel pouvoir, qui semble l'apanage de Superman, pourrait devenir accessible à tous grâce à une nouvelle puce de téléphone conçue par des chercheurs américains.

Un microprocesseur créé par INTEL (photo d'illustration).

Un microprocesseur créé par INTEL (photo d'illustration). Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un microprocesseur mis au point à l'Université du Texas à Dallas pourrait permettre de voir à travers les objets.

Relativement bon marché, il est capable de distinguer une fréquence térahertz du spectre électromagnétique. Cette puce fonctionne avec un semi-conducteur à oxyde de métal complémentaire (CMOS), d'utilisation courante dans les ordinateurs portables, les téléphones multifonctions, les téléviseurs ou les consoles de jeu.

«La combinaison du CMOS et du térahertz signifie qu'on peut mettre cette puce et un émetteur au dos d'un téléphone portable, et en faire un appareil de poche qui peut voir à travers les objets», a expliqué le professeur d'ingénierie électrique Kenneth O.

Une dizaine de centimètres

Pour limiter les inquiétudes sur de possibles violations de la vie privée, Kennetch O et son équipe au Centre d'excellence analogique du Texas limitent leur étude de sorte que ces nouvelles puces ne permettent de voir qu'à une distance maximum d'une dizaine de centimètres, a expliqué l'université.

La fréquence en térahertz a des ondes dont la longueur se situe entre les micro-ondes des téléphones portables et les infra-rouges employés pour les lunettes de vision nocturne. La puce détecte ainsi des ondes térahertz et en sort une image, par exemple sur un écran de téléphone.

Pour l'équipe de Kennetch O, cela peut être utile à des médecins pour voir à l'intérieur du corps d'un patient, ou à des ingénieurs à la recherche de clous enfoncés dans des murs.

(ats/nxp)

Créé: 21.04.2012, 10h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.