Apple va corriger la fuite de données privées

ConfidentialitéLes logiciels disponibles sur l’App Store ne pourront plus accéder aux informations personnelles des utilisateurs sans leur consentement explicite.

Des Apps utilisaient les informations du carnet d'adresses à l'insu des utilisateurs d'iPhones et d'iPads.

Des Apps utilisaient les informations du carnet d'adresses à l'insu des utilisateurs d'iPhones et d'iPads. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La polémique grondait depuis des jours, après la découverte inquiétante d’un développeur. L’application iOS du réseau social Path copiait et stockait le carnet d’adresses des utilisateurs d’iPhone et d’iPad. Le réseau s’est excusé et a effacé les données, mais il est apparu dans la foulée que plusieurs autres applications, comme Twitter ou Foursquare faisaient de même.

La nouvelle a fini par inquiéter le monde politique. Deux sénateurs américains ont écrit à Apple, propriétaire de l’App Store, mercredi pour demander des explications. La firme à la pomme n’a pas attendu ces courriers pour redresser le tir.

«Les Apps qui collectent ou transmettent le carnet d’adresses d'un utilisateur sans sa permission préalable sont en violation avec nos règles, a déclaré mercredi un porte-parole d’Apple sur AllThingsD, le site high-tech affilié au Wall Street Journal. Nous travaillons afin d'améliorer le système pour nos clients, comme nous l'avons fait avec les services de géolocalisation. Toute App voulant accéder aux données de contacts devra demander l'accord explicite de l'utilisateur».

Rassurant? A chacun de juger, mais il peut sembler étrange qu’Apple n’aie pas verrouillé cette fonction plut tôt. Cette affaire révèle en tout cas la manière désinvolte avec laquelle les géants du net traitent la sphère privée. Jusqu’au moment où ils sont rappelés à l’ordre, ils foncent tête baissée et récupèrent un maximum d’informations, qui, rappelons-le, valent de l’or dans le cyberespace.

Créé: 16.02.2012, 14h30

Articles en relation

Le FBI espionnait Steve Jobs

Révélations Le FBI a ouvert en 1991 un enquête sur l’ex-patron d’Apple, à l’époque où il était pressenti pour siéger dans une commission présidentielle. Publié hier, le document révèle les faces sombres du légendaire Jobs. Plus...

Google déjà attaqué pour ses nouvelles règles de confidentialité

Vie privée Une organisation américaine a porté plainte pour empêcher que le géant de l'internet ne mette à exécution la révision de sa politique de confidentialité. Plus...

Facebook ouvre encore les vannes de votre vie privée

Partage automatique Le réseau social va présenter aujourd’hui de nouvelles applications qui modifient drastiquement les options de partage. Problème: elles publient automatiquement les informations des utilisateurs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.