Le calendrier de l’Avent passe sur l'iPad et l'iPhone

Pris dans la ToileUne application vaudoise permet aux petits de patienter jusqu'à Noël en suivant les aventures d'un ver luisant.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pisca le ver luisant doit illuminer le sapin de Noël. Ses aventures devraient tenir en haleine les 3 à 9 ans jusqu’à Noël. La particularité de ce calendrier de l’Avent? Il s’agit d’une application pour iPhone et iPad. (Gratuite sur l’Appstore, mais pour ouvrir les fenêtres en dehors du jour J, il vous en coûtera 1 fr.)

«L’idée est que les parents lisent l’histoire à leurs enfants», explique le développeur Laurent Kohler. «L’avantage de la lecture sur iPhone ou iPad est que l’on peut éteindre la lumière de la chambre.» Utile pour la dernière histoire avant le dodo.

Derrière Pisca se cache une histoire de famille: «C’est ma sœur qui écrit les histoires et fabrique les illustrations en tissus découpés», dévoile l’informaticien de Belmont-sur-Lausanne. La création des visuels, leur adaptation pour chacun des appareils d’Apple, la programmation de l’application représentent beaucoup d’heures de travail. «J’aime mieux ne pas savoir combien, surtout que les revenus qui en résultent sont dérisoires», sourit Laurent Kohler. Ces histoires ont surtout permis au programmeur de faire ses armes sur iOS. «Une première application pour iPhone est rarement géniale alors qu’une histoire aura toujours de la valeur en elle-même», explique-t-il. Plusieurs «iStoires» ont alors vu le jour. De quoi occuper les papas geeks quelques soirées au moment du dodo.

Créé: 30.11.2012, 14h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.