Ello, le réseau social qui veut remplacer Facebook

NouveautéGratuit, sans pub et autorisant les pseudos, le réseau Ello séduit. Les invitations à tester la version beta s'arrachent sur le net

Le look épuré de Ello

Le look épuré de Ello Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Difficile d'échapper à la vague Ello. Le nouveau réseau social gratuit au look épuré, encore en phase de test, a su attiser la curiosité des internautes: ce week-end, les invitations pour obtenir un compte s'arrachaient sur Twitter, avec des pics de 35'000 demandes par heure.

La raison de cet engouement? Surfant sur la vague d'insatisfaction des utilisateurs de Facebook, Ello se présente comme son opposé: un réseau social sans publicité qui respectera votre vie privée, ne vendra pas vos données et permettra de créer un compte avec un pseudonyme. «Vous n'êtes pas un produit», clament les auteurs du site dans un manifeste.

Un look de machine à écrire

Lancé par un petit groupe de développeurs et de designers américains, Ello se veut «simple, beau et libre», avec un aspect visuel qui rappelle l'esthétique des machines à écrire.

A l'usage, le site se présente comme une sorte de croisement entre Twitter et Tumblr. Sur son profil, on peut choisir une photo et une image de couverture, avant de publier du contenu, court ou long, à la manière de Tumblr. Comme sur Twitter, on utilise un @ avant le pseudo des gens à qui on s'adresse. Il est possible de suivre des comptes, sans que cela ne soit forcément réciproque. On peut classer les gens en deux catégories: les amis («friends») et les autres («noise»), que l'on suit par curiosité sans vouloir leur donner une place aussi importante dans le flux de publication. Et pas trace de bouton «j'aime» en vue.

Pour l'instant, il n'existe aucune application pour Ello, même si le lancement d'une version pour iPhone et Android est prévue avant la fin de l'année.

Des fonctions payantes

Utopique, le projet Ello? Peut-être. Sur le web, on s'interroge en tout cas sur les plans du nouveau réseau pour garantir sa rentabilité économique. Car sans publicité, le réseau social devra trouver d'autres sources de revenu. Dans un message posté sur Ello, ses fondateurs indiquent que la solution pourrait venir de mises à jour payantes avec des options premium. Ce concept freinera-t-il l'intérêt des internautes? A voir lorsque le site sera ouvert au public, à une date encore non communiquée par ses concepteurs.

Créé: 29.09.2014, 14h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...