Facebook joue les cupidons, Tinder voit rouge

Réseaux et toileMark Zuckerberg annonce le lancement prochain d'un service de rencontres amoureuses.

Mardi, Mark Zuckerberg a présenté son nouveau service de rencontres amoureuses, «Dating», lors de la F8, à San José. (Vidéo: Youtube/Time)


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le 1er mai 2018, une date que Tinder n’est pas près d’oublier. L’action du groupe Match, propriétaire de la célèbre application, a vu son titre plonger de plus de 20%. La raison? L’arrivée prochaine de Facebook sur le marché des rencontres amoureuses. L’annonce a été faite mardi par Mark Zuckerberg, lors de la keynote d’ouverture de la F8, la grande conférence annuelle des développeurs qui a eu lieu ce début de semaine à San José, en Californie.

Mardi, l'action de Match Group, côtée au Nasdaq, l'indice boursier des valeurs technologiques, a plongé peu après l'annonce de Facebook. (Cliquez pour agrandir)

Le réseau social souhaite ainsi jouer les cupidons pour ses quelque 200 millions d’utilisateurs inscrits comme célibataires. Ce nouveau service optionnel a été baptisé «Dating». Il a pour objectif de «créer des relations authentiques et durables, et non pas trouver un coup d’un soir», a expliqué le patron du réseau social, envoyant au passage une petite pique à Tinder.

Pour trouver l’âme sœur, Facebook vous proposera de créer un profil, différent de votre profil classique, qui ne sera pas relié à votre fil d’actualité et n’apparaîtra pas dans celui de vos amis. Vous pourrez y adjoindre les photos de votre choix mais surtout vos centres d’intérêt, les groupes de discussion auxquels vous appartenez et les événements auxquels vous comptez participer. Des informations que vous pourrez bien entendu choisir de montrer ou non.

Sur la base de toutes ces données, Facebook vous suggérera les profils d’autres utilisateurs avec qui ça pourrait coller. Si l’un de ces profils retient votre attention, vous pourrez entamer une conversation via une messagerie distincte de Messenger et ne supportant que les textes, pas de photos, ni de vidéos. Cela afin d’éviter des échanges de contenus indésirables.

Pour rencontrer l’amour via «Dating», il faudra patienter encore un peu. Aucune date de lancement n’a pour le moment été avancée. Facebook promet d’en dire plus dans les mois à venir. Un laps de temps que Tinder devrait sans doute mettre à profit pour préparer une contre-attaque et éviter ainsi de se faire cannibaliser comme Snapchat, qui a vu une grande partie de ses fonctionnalités originales copiées par Instagram. (24 heures)

Créé: 02.05.2018, 14h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.