Google loue une surface de bureau pharaonique en Suisse

InternetL'entreprise américaine va occuper l'équivalent de sept terrains de foot dans le nouveau quartier de l'Europaallee à la gare centrale de Zurich.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Google va devenir encore plus important en Suisse. D'ici à 2020, l'entreprise américaine occupera 50'000 m2 de bureaux dans le nouveau quartier de l'Europaallee qui jouxte la gare centrale de Zurich. Soit l'équivalent de la surface de sept terrains de foot.

Durant les prochaines années, Google veut en particulier continuer de s'engager fortement dans ses partenariats existants avec l'ETHZ et l'EPFL, les PME, les médias et la branche de l'exportation, explique l'entreprise qui détient à Zurich son plus important centre de recherche mondial en dehors des Etats-Unis.

Pour l'instant, les 1500 employés de Google travaillent à Zurich dans l'ancienne brasserie Hürlimann, située derrière la rivière Sihl un peu en dehors du centre-ville. Comme Google pense garder ses locaux à Hürlimann, on peut estimer que l'entreprise vise un développement très important.

«Nous ne pouvons pas dire exactement combien d'employés travailleront dans le futur» pour Google en Suisse, expliqué un porte-parole de l'entreprise. Une chose est sûre pour l'instant suite à cette nouvelle, «l'entreprise veut continuer d'investir à Zurich» explique-t-elle. Les premières surfaces à l'Europaallee seront occupées déjà à la fin 2015.

Google développe surtout à Zurich Google Maps, le système d'e-mails Gmail et YouTube.

Créé: 12.12.2014, 14h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.