Passer au contenu principal

InternetDes hackers font chanter le Conseil central islamique suisse

Le Conseil central islamique suisse (CCIS) veut déposer plainte après que son site internet a été piraté. Les hackers exigent notamment que le CCIS se distancie d'Al-Qaïda ou de l’État islamique. Mais qui est derrière l'attaque?

Anonymous revendique l'attaque contre le site du Conseil central islamique suisse (CCIS).
Anonymous revendique l'attaque contre le site du Conseil central islamique suisse (CCIS).

Le Conseil central islamique suisse (CCIS) est victime d'une tentative de chantage. Son site a été la victime d'attaques par déni de services (DDOS), a expliqué mercredi 10 septembre son porte-parole à 20 Minuten. Le CCIS compte porter plainte.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.