Le jour où un enfant solitaire aura 1,8 million d’amis

InternetPlates-formes propices à la critique et à l’égocentrisme, les réseaux sociaux peuvent aussi abriter de belles histoires. Comme celle de Colin, jeune autiste qui fêtera ses 11 ans en mars prochain.

Pour son anniversaire, Colin aura 1,8 million d'amis.

Pour son anniversaire, Colin aura 1,8 million d'amis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Quand j’ai demandé à mon fils s’il voulait faire une fête pour son anniversaire, il a dit non parce qu’il n’a pas d’amis», raconte la maman du petit Américain. Attristée par la solitude de son fils, Jennifer a alors créé une page Facebook intitulée «Bon anniversaire Colin».

Ouverte le 2 février, la page compte 1'682'386 «amis». Sur Facebook et Twitter, les vœux d’anniversaire multilingues affluent d’un peu partout dans le monde. Et les souhaits ne sont pas uniquement virtuels. «Les premiers courriers de la boîte postale!» peut-on lire au-dessus d’une photo de Jennifer posant, tout sourire, avec un paquet de lettres.

Créatifs, les internautes n’envoient pas tous de simples cartes. A l’image de la police de Rosenberg (Texas), qui a posté une vidéo de ses membres souhaitant avec force cris un bon anniversaire à l’enfant.

Cette jolie histoire de solidarité fait vibrer la corde sensible des twittos. «Si cette histoire ne vous émeut pas, vous avez perdu votre âme», juge @Tefyandria. «Quand les réseaux sociaux ont vraiment du bon!» se réjouit @pile_alcALINE. «Parler de l’action de la maman de Colin pour son anniversaire et avoir les larmes aux yeux #check», confie  @dark_phoebe.

Alors que son prénom circule sur tous les réseaux sociaux, Colin ne sait rien des démarches de sa mère. Celle-ci enjoint les internautes à la discrétion. Surprise!

Créé: 14.02.2014, 07h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.