Passer au contenu principal

Les podcasteurs vaudois cartonnent sur le web

Marco Brienza et Benoît Curdy font partie des chroniqueurs de NipCast, un réseau né à Lausanne. Rencontre avec ces férus du micro qui mettent sur pied un jour de conférence à l’EPFL.

Marco Brienza et Benoît Curdy devant le Swiss Tech Center de l’EPFL, où se tiendra la conférence NipConf.
Marco Brienza et Benoît Curdy devant le Swiss Tech Center de l’EPFL, où se tiendra la conférence NipConf.
PHILIPPE MAEDER

De la science, du divertissement et de l’information à emporter dans votre poche: c’est le concept du podcast. Téléchargeables sur votre smartphone, des capsules sonores dédiées à tous les sujets imaginables permettent de pimenter vos trajets du matin.

Les podcasts sont le plus souvent réalisés par des amateurs passionnés, comme le Vaudois Benoît Curdy, qui est chaque semaine au micro de Nipcast. «L’idée de créer nos chroniques est née alors que nous faisions partie de la radio Fréquence Banane avec un ami, Michael Monney, et avec Marco Brienza», raconte Benoît Curdy. Passionnés de technologie, les deux comparses lancent il y a cinq ans leur première émission au sein de Nipcast, baptisée NipTech. Cinq ans plus tard, NipTech a conquis l’audimat, caracolant à 4000 téléchargements par épisode, ce qui le place parmi les chroniques technologiques francophones les plus écoutées.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.