Le virus anti-Mac vole de l'argent... à Google

PiratageUn maliciel visant les ordinateurs d’Apple a pour effet d’intercepter des recettes publicitaires qui devraient revenir à Google.

Apple a lancé le mois dernier un patch destiné à vaincre le virus Flashback qui infeste les ordinateurs Mac, après avoir identifié une faille dans les programmes Java.

Apple a lancé le mois dernier un patch destiné à vaincre le virus Flashback qui infeste les ordinateurs Mac, après avoir identifié une faille dans les programmes Java. Image: archive/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Selon la société de sécurité Symantec, un élément du virus Flashback vise le moteur de recherche de Google sur les navigateurs Chrome, Safari, ou Firefox. Il redirige les internautes vers des pages contrôlées par des pirates, qui récupèrent ainsi des commissions publicitaires censées théoriquement revenir à Google, à hauteur d’à peu près 8 cents par clic.

Ce qui peut s’élever à 10’000 dollars tombant dans les poches des pirates au lieu de celles du géant d’internet chaque jour, a calculé Symantec, sur la base des centaines de milliers d’ordinateurs infectés.

Correctif officiel

Apple a lancé le mois dernier un patch destiné à vaincre le virus Flashback qui infeste les ordinateurs Mac, après avoir identifié une faille dans les programmes Java.

Le virus agit sous les ordres de serveurs informatiques «hébergés par des auteurs malveillants» et Apple collabore avec des fournisseurs d’accès internet pour «désactiver ce réseau».

Des spécialistes de la sécurité informatique ont estimé en avril que plus d’un demi-million d’ordinateurs Mac pourraient avoir été infectés.

Cheval de Troie

Flashback est un virus de type «cheval de Troie», conçu pour passer à travers les systèmes de protection des Mac, qui est une variation des virus visant les PC sous Windows (Microsoft).

Plus de 60% des Mac infectées par Flashback tournent sous OS X 10.6 Snow Leopard, le système d'exploitation des années 2009 à 20011. Le maliciel exploite une faille du logiciel Java sur les machines qui n'auraient jamais été mises à jour.

(SK/afp/nxp)

Créé: 02.05.2012, 09h42

Articles en relation

Apple publie son correctif antivirus

Sécurité L’outil promis par Apple pour protéger les Macs contre le maliciel Flashback est disponible depuis hier soir. Plus...

Un demi-million de Mac infectés par un virus

Fin d'un mythe Apple affirme depuis longtemps que les ordinateurs fonctionnant sous système Windows sont plus sujets aux attaques informatiques que ses Macs. Plus...

Les cinq règles d'or de la sécurité informatique

Comment protéger votre ordinateur Une association soutenue par la Confédération a édicté cinq mesures avec un but ultime: éviter que vous ne soyez une proie facile pour les virus et les truands informatiques. Plus...

Les utilisateurs de Mac sont-ils trop naïfs?

Sécurité Influencés par le marketing rassurant d’Apple, les utilisateurs de Mac ne se protègeraient pas assez des virus et chevaux de Troie, selon certains spécialistes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.