Yahoo! victime d'un gigantesque piratage de données

InternetDes pirates informatiques ont profité d’une brèche dans le système de sécurité du groupe internet américain Yahoo! Ils se sont emparés de 450'000 mots de passe et d’adresses courriel.

Le groupe internet américain Yahoo! a lancé une enquête interne sur l’origine du piratage de 450'000 mots de passe et d’adresses courriel depuis l’un de ses serveurs.

Le groupe internet américain Yahoo! a lancé une enquête interne sur l’origine du piratage de 450'000 mots de passe et d’adresses courriel depuis l’un de ses serveurs. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le groupe internet américain Yahoo! a lancé une enquête interne sur l’origine du piratage de 450'000 mots de passe et d’adresses courriel depuis l’un de ses serveurs, a annoncé le groupe jeudi dans un communiqué.

Un groupe de pirates informatiques, se présentant sous le nom de D33DS, a mis en ligne environ 450'000 mots de passe et noms d’utilisateurs des sites internet Yahoo! et d’autres sites de messagerie, profitant d’une brèche dans le système de sécurité de Yahoo!, a précisé le groupe.

«Nous prions tous les utilisateurs concernés de nous excuser», a indiqué le portail internet dans un communiqué.

«Nous allons immédiatement identifier et réparer l’origine de cette faille qui a entraîné la divulgation de ces données, en changeant les mots de passe des utilisateurs Yahoo! concernés et en informant les autres sites susceptibles d’avoir abrité des comptes d’utilisateurs compromis», ajoute le groupe de Sunnyvale, en Californie.

Vers 13H50 GMT, l’action de Yahoo! cédait 0,19% à 15,77 dollars à la Bourse de New York. (ats/nxp)

Créé: 12.07.2012, 22h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...