Windows 10 est déjà sur 300 millions d'appareils

InformatiqueMicrosoft se félicite d'avoir franchi rapidement ce cap. La mise à jour gratuite des anciennes versions y est sans doute pour beaucoup.

Image: Image d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Windows 10, la dernière version du système d'exploitation de Microsoft lancée il y a un peu plus de neuf mois, a passé la barre des 300 millions d'activations, a annoncé jeudi le groupe informatique américain.

«Windows 10 fonctionne maintenant sur 300 millions d'appareils actifs dans le monde», indique Yusuf Mehdi, vice-président responsable de Windows, sur un des blogs officiels du groupe. «Nous voyons des gens à la maison, à l'école, dans des petites entreprises, dans des grands groupes, et dans d'autres organisations adopter Windows 10 plus rapidement que jamais», ajoute-t-il.

Les 300 millions recouvrent des appareils neufs vendus avec Windows 10, mais aussi d'autres, plus anciens, dont les propriétaires ont mis le système d'exploitation à jour. Microsoft s'est fixé l'objectif d'arriver à 1 milliard d'appareils équipés d'ici à 2018, et a déjà indiqué à plusieurs reprises que Windows 10 était adopté plus rapidement qu'aucune autre version du système d'exploitation dans le passé.

Cela est dû, probablement en partie, au fait que la mise à jour pour passer à Windows 10 depuis les autres versions du système d'exploitation est gratuite jusqu'à fin juillet.

La vitesse d'adaptation de Windows 10 n'a jusqu'ici que peu d'effet sur les ventes mondiales d'ordinateurs, qui ont encore nettement reculé au premier trimestre, de 9,6% selon le cabinet Gartner et même de 11,5% selon son concurrent IDC.

Les analystes espèrent toutefois une amélioration quand les entreprises, qui avaient largement boudé Windows 8, seront forcées à renouveler leurs parcs d'ordinateurs vieillissants, probablement à partir de la fin de cette année.

Windows 10 est censé réparer les erreurs de son prédécesseur Windows 8, avec lequel Microsoft espérait se relancer sur le marché du mobile face à Apple et Google, mais qui n'avait pas réussi à séduire les consommateurs et les entreprises.

(afp/nxp)

Créé: 05.05.2016, 22h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.