Passer au contenu principal

Les méthodes de MacolinHumiliations, menaces et brimades au nom du sport suisse

En gymnastique artistique et en gymnastique rythmique, les mauvais traitements se vivent au quotidien. Huit jeunes femmes apportent un témoignage édifiant.

Fabienne Studer, Ariella Kaeslin, Sarah Marchini, Marine Périchon, Lynn Genhart, Stephanie Kälin, Lisa Rusconi, Cinzia Mora.
Les témoignages de ces athlètes prennent une large place dans cette enquête.
Fabienne Studer, Ariella Kaeslin, Sarah Marchini, Marine Périchon, Lynn Genhart, Stephanie Kälin, Lisa Rusconi, Cinzia Mora.
Anne Morgenstern

Prologue

Retour en arrière

«Pour me rendre jusqu’au funiculaire, j’utilisais toujours ma trottinette. Je ne pouvais absolument pas rater le «funi» parce que sinon, mon entraîneur m’aurait massacrée. Mais à peine j’étais assise, toute transpirante, que je pensais au fond de moi: c’est bien dommage de ne pas l’avoir raté.»

«À chaque montée, jimaginais que le funiculaire allait stopper net et rester immobile; je voulais qu’il n’atteigne jamais Macolin.»

«À chaque voyage, la même idée revenait en moi: tirer le frein à main. Juste presser ce gros bouton rouge et le funi s’arrêterait.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.